"Celle dont on ne parle pas…"

Elle arrive sans crier gare.
Elle fond sur sa victime.
Elle assombrit sa vie.
Elle l’empêche de dormir.
Elle engloutit toute son énergie.
Elle l’empêche d’accomplir ses tâches quotidiennes.
Elle la rend irritable.
Elle la fait pleurer.
Elle lui inflige des douleurs.
Elle la fait se sentir responsable de la moindre chose qui va mal.
Elle rend les regards des autres trop lourds à porter.
Elle la fait devenir hypersensible à ce qu’ils disent.
Elle lui fait honte.
Elle la noie de tristesse.
Elle lui donne parfois envie de mourir.
Elle qui s’était invitée.
Elle, son ennemie.
Elle, qu’on surnomme « Dépression »
Elle peut être combattue.
Elle peut être vaincue.
Elle peut s’en retourner…
Publicités

7 réflexions sur “"Celle dont on ne parle pas…"

  1. J'ai connu aussi.mais en même temps c'est grâce à elle que j'ai décidé de me prendre en main, faire un travail sur soi,c'est pas facile c'est sûr,il faut accepter de revivre des choses pas agréables. Il fait savoir aussi que certaines choses oubliées vont ressurgir. Mais quel bonheur de s'en libérer. C'est derrière moi aujourd'hui,je me sens de plus en plus forte,de plus en plus rayonnante.
    Merci donc à mon amie avec qui je travaille depuis plusieurs années maintenant. Les plantes m''ont grandement aidée aussi.
    Mais un travail grandement facilité aussi par l'aide que l'on peut reçevoir de Là-haut.

    J'aime

  2. Très joli texte et tellement vrai!
    Ce qui est dingue, c'est que certaines personnes pensent encore que c'est une « maladie récurrente », que si l'on a été en dépression, on est dépressif plus ou moins à vie… Bref, bien évidemment, c'est faux et comme tu le dis si bien, tout le monde peut sortir de cet état……..

    J'aime

  3. Tres bel article.
    Il ne faut jamais hesiter a en parler. La depression est un etat et non une maladie recurrente ou contagieuse, un etat qui un jour n'est plus qu'un mauvai souvenir.
    Bravo pour ces mots Karine.

    J'aime

  4. C'est bien d'aborder ce sujet qui est encore tabou et mal connu, finalement. J'en aurais des choses à dire là-dessus. Je pense que ce sera le sujet d'un prochain article – tu m'as donné du courage pour OSER en parler ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s