" Dis papa, pourquoi ne veux-tu pas prendre ta retraite ? "

Un livre dans les mains, une tasse de thé fumante devant elle, elle est assise sur le canapé les jambes allongées, les pieds reposant sur la table basse. Un observateur pourrait penser qu’elle se prélasse, se détend, prend du bon temps. Mais se douterait-il que, depuis quelques minutes, elle lit sans lire, qu’elle relit deux, trois fois la même phrase sans rien comprendre ? Car son esprit est ailleurs. Elle est préoccupée. Une question revient sans cesse la tarauder :  » Pourquoi papa ne veut-il pas prendre sa retraite ?  » 
Cela fait cinq ans maintenant qu’il aurait pu la prendre, que maman, avide de voyages et d’escapades à deux, le presse à faire les papiers. Lorsqu’elle l’interroge sur ce thème sensible, elle le voit blêmir et, reprenant les paroles d’une chanson d’Henri Salvador, répondre avec sérieux :  » Le travail c’est la santé .  » Aurait-il peur de tomber malade, de tomber en dépression s’il arrêtait de travailler ? 
Elle comprend qu’il puisse être difficile quand on a travaillé toute sa vie de cesser brutalement son activité professionnelle. Plonger dans l’inconnu est toujours un peu angoissant. Peut-être a-t’il peur de s’ennuyer.
 Et puis, elle sait que dans les esprits de beaucoup ce terme  » retraite « , que son père déteste, est souvent synonyme de  » seniors « , de  » troisième âge.  » Est-ce cela qui le dérange ? La vieillesse lui fait-il peur ? Pourtant, à notre époque, les progrès en matière de santé permettent de vivre mieux plus longtemps. De belles années sont encore devant lui, pourquoi ne veut-il pas en profiter pour s’adonner à une passion, pour voyager, pour faire d’autres projets ?
Elle a entendu dire que certains hommes n’ont pas supporté d’être à la retraite, que certains ont attrapé une maladie grave, d’autres ont vieilli d’un seul coup, et d’autres encore sont mêmes décédés. Cela pourrait-il lui arriver ? Ses idées noires l’angoissent, lui donnent mal au ventre. Vite elle les chasse de son esprit.
 En quête de réconfort, elle porte à ses lèvres sa tasse de thé maintenant refroidie et, avec un soupir, reprend sa lecture, soulagée d’échapper pour quelques minutes aux inquiétudes de la vie…
Publicités

7 réflexions sur “" Dis papa, pourquoi ne veux-tu pas prendre ta retraite ? "

  1. Joli texte qui me rappelle les tourments de Mohamed, le protagoniste de Au pays, roman de Tahar Ben Jelloun… Le travail est ce qui donne un sens à son quotidien et le jour où il prend sa retraite, contre son gré, il commence à mourir à petit feu…

    J'aime

  2. Vivant tout près de nouveaux retraités, j'apporte leurs témoignages exclamés avec un sourire jovial : « qu'est-ce que c'est bon, la retraite… » 🙂 Message à faire passer à Papa !!!! Gros bisous Karine et merci pour cet article très émouvant…

    J'aime

  3. Oh lala ! On a « bataillé » longtemps chez moi pour convaincre papa… C'est pas facile de lâcher ce qui a fait toute notre vie. D'où l'idée de ne pas tout miser sur le travail, en ce qui me concerne. De garder intact mes centres d'intérêt et ma curiosité, comme ça, le moment venu, chaque jour sera une fête !
    Et je rejoins Natasha, plus haut : j'ai bien aimé ce livre de Tahar Ben Jelloun. Du moins, la première partie du livre, avec les réflexions très touchantes du personnage sur la vie qu'il a menée.
    Belle journée, Karine.

    J'aime

  4. Je crois que la retraite fait plus peur aux hommes qu'aux femmes. Pour mon père aussi, ça a été un cap difficile, si difficile qu'il a décidé de continuer une activité professionnelle en parallèle, histoire de s'arrêter le plus doucement possible. Maintenant qu'il a un petit fils ses journées sont bien remplies!
    Pas toujours facile de faire entendre raison aux hommes Karine.
    Grosses bises à toi.

    J'aime

  5. Ah, les hommes, qu'il est difficile de leur faire entendre autre chose que ce qu'ils ont en tête. Ton papa fait partie d'une génération où l'homme était souvent le seul à travailler et c'est lui qui ramenait l'argent du ménage. Ils ont l'impression qu'on les ampute d'un rôle social s'ils s'arrêtaient de travailler. Mon bonhomme lui se languissait de prendre la retraite car il a « fait » pendant 40 ans les postes, du coup la fatigue se fait sentir, mais une fois au repos salarial il continue à bricoler à la maison, ce qui fait qu'il se sent utile. Il est peut être judicieux de propose une activité où le papa transmet son savoir, encadrement de jeunes, aide à des jeunes entrepreneurs etc et de laisser en douceur sa place, quelques mois à temps partiel etc, les idées ne manquent pas s'il a peur de l'inactivité et donc l'impression de son inutilité et il est là le coeur du problème : ne plus être utile à quelque chose; Bon courage Karine mais vous arriverez à lui faire entendre raison.

    J'aime

  6. Sans doute la peur de l'oubli, de la coupure sociale, de l'ennui, de tout ce qu'implique le mot retraité au regard des gens, peut être une de ces raisons font peur aux futurs retraités.
    Mais au delà de ça, ils doivent y voir un moyen d'exprimer leur créativité, de voyager, de partager avec leurs proches…
    Nous serons tous confronté à cette décision mais comme le dit Kakou, quand elle est préparée et que l'on est entouré, alors tout devrait bien se passer.
    biz

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s