Ella, la " Barbie chimiothérapie " de Mattel, pour les enfants ou les adultes ?

J’aimerais connaître votre avis sur cette nouvelle initiative lancée par le géant du jouet Mattel. En effet, comme bon nombre de personnes, le cancer est un problème de santé qui me tient tout particulièrement à coeur. C’est pourquoi, je me documente régulièrement sur le sujet. Et en ce moment, Ella fait parler d’elle dans les médias. Qui est-elle ?

Crédit photo Pinterest
Ella est une Barbie chauve souffrant de leucémie qui suit une chimiothérapie. Elle est dotée d’accessoires tels que perruques, bandeaux et foulards. Elle a été créée en Californie, en 2011, pour une petite fille atteinte d’un cancer. Par la suite, six prototypes ont été distribués dans des hôpitaux de Los Angeles comme un moyen pédagogique pour comprendre cette maladie et vivre avec. Récemment, Mattel a décidé de la produire en grande quantité. Les hôpitaux des Etats-Unis et du Canada recevront donc gratuitement, chaque année, une quantité de cette poupée. Sa distribution est prévue pour le mois d’août. Cependant, sa commercialisation n’est pas à l’ordre du jour en France ni dans le reste de l’Europe.

Crédit photo Pinterest
Au premier abord, cette initiative me paraît partir d’un bon sentiment. Vouloir aider et soutenir les fillettes atteintes d’un cancer et qui ont perdu leurs cheveux est digne de louanges. Cependant, je me demande pour qui la perte de cheveux est la plus traumatisante, pour les enfants ou pour les adultes ? Les enfants ne sont-ils pas plus souvent affectés par le fait de ne plus pouvoir aller à l’école comme les autres enfants ? D’être éloignés de leurs proches et de leurs amis à cause d’un traitement lourd ? Les jouets font partie du domaine du rêve et de l’imaginaire. Ils permettent à l’enfant de s’évader. Ors, une Barbie malade fait-elle rêver ? D’autant plus, que si on peut guérir du cancer et voir ses cheveux repousser, Ella, elle, est destinée à rester malade et chauve toute sa vie.
Comme chacun sait, le cancer est traumatisant, non seulement pour le malade, mais aussi pour les proches, et en particulier, pour les parents quand il s’agit d’un enfant. Des parents peuvent avoir du mal à y faire face, à trouver les mots adéquats pour expliquer à leur enfant malade les conséquences d’un traitement par chimiothérapie. Peut-être certains voient-ils en Ella un moyen d’y parvenir plus facilement. Par conséquent, cette poupée est-elle vraiment un besoin d’enfant malade ou plutôt d’adulte ?

Crédit photo Pinterest

Je crois également que les enfants ne voient ni ne ressentent les choses comme les adultes. Par exemple, l’apparence physique est certes importante pour un enfant, mais me semble beaucoup moins obsessionnelle que pour les adultes.

De nombreux avis ont déjà été donnés sur cette Barbie. Certains y voient un coup de pub, un business, d’autres applaudissent cette initiative. Personnellement, je m’interroge encore… Je serais curieuse de connaître ce qu’en pensent les petites filles malades. Si on leur donnait à choisir entre une Barbie chauve et une Barbie avec des cheveux, laquelle choisiraient-elles ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

14 réflexions sur “Ella, la " Barbie chimiothérapie " de Mattel, pour les enfants ou les adultes ?

  1. Les enfants aiment s'identifier à leur personnages de jeu. Je pense que ça peut être positif pour les enfants de voir que leur maladie est reconnue et non ignorée par la société… Cependant, il ne faut pas forcer les choses et il faut que ce soit l'enfant qui choisisse la poupée.

    J'aime

  2. C'est peut-être un coup de pub. Mais j'ai envie de dire là n'est pas l'essentiel.
    Je suis assez mitigée. Dans un sens, c'est peut-être un bon moyen, comme le dit Marine Rose, de montrer que les personnes atteintes du cancer font partie intégrante de la société. C'est peut-être aussi un bon moyen pour les parents d'expliquer les choses à leurs enfants.
    D'un autre côté, les enfants vivent les choses différemment des adultes. Comme tu le dis, la perte de cheveux ne revêt peut être pas la même importance que pour les adultes. Il faudrait demander aux enfants ce qu'ils en pensent et ne pas utiliser cette poupée pour stigmatiser les enfants atteints d'un cancer.
    Un sujet intéressant Karine. Merci
    Grosses bises à toi.

    J'aime

  3. C'est vrai que les petites filles aiment s'identifier à leurs poupées mais d'un autre côté, ont-elles besoin d'un rappel si brutal de la réalité? Ne serait-ce pas plus bénéfiques qu'elles rêvent un peu et s'évadent de l'hôpital avec des jouets ne leurs rappelant pas leur situation ?
    C'est en effet un sujet intéressant…

    Bises Karine

    J'aime

  4. Je ne sait pas trop quoi en penser, très bon sujet Karine !!!! peut être que les enfants malade s'identifie en elle et du coup ils vivent un peu mieux leur maladie, si ma fille serait malade et viendrais à me demander de l'acheter certainement que je lui achèterai, mais je lui achèterai aussi des poupées avec de long cheveux !!!!!Mais matel ont oublié les petits garçons….ils jouent pas à la poupée !
    Bisous !!!

    J'aime

  5. Coucou ! Je trouve que c'est à la fois bien et pas bien. Bien parce que les enfants peuvent mieux accepter le faite qu'ils soient malades mais aussi pas bien parce que comme tu l'as dit le fait qu'ils perdent leurs cheveux ne les traumatisent pas vraiment et le fait de leur montrer cette poupée leur fait prendre conscience qu'ils n'ont plus de cheveux. Bonne aprem !

    J'aime

  6. Je ne suis pas totalement d'accord quand tu dis que les enfants ne sont pas affectés par la perte des cheveux. Mon grand père a été touché par la leucemie quand je n'avais que 7 ans. A l'époque il avait des cheveux et un certain emponboint. En l'espace de quelques mois il a perdu 30 kilos. Il a fallu l'internet à l'hôpital dans une chambre stérilisée. Je me rappelle encore quand ma mère m'avait prévenu que mon grand père n'aurait plus du tout de cheveux et qu'il serait maigre. J'ai fait une crise de tétanie. J'ai refusé de sortir de l'ascenseur, j'ai hurlé, j'ai pleuré mais je n'ai pas eu le choix. L'apparence physique complètement changé de mon grand père a été un véritable choc pour moi. De plus je ne pouvais que lui parler à travers une vitre par téléphone comme en prison, ceci n'aidant pas.

    Donc moi je trouve que c'est une bonne initiative, ca me permet de préparer les petites filles à l'éventualité de ce changement d'apparence physique. J'aurais aimé que cela soit fait pour moi, pourtant j'avais 7 ans et j'étais une petite fille.

    J'aime

  7. Bonjour, je rebondis sur ton commentaire par rapport au tien. Comment sais tu réellement que les enfants ne sont pas traumatisés par la perte des cheveux ? J'ai vécu l'expérience de la leucemie via mon grand père et je peux t'assurer que cela m'a bel et bien marqué. Et j'avais 7 ans. Il ne faut pas généraliser. Certains enfants réagissent mieux que d'autres, comme pour les adultes. Pour ma part et celle de mes cousins, (jeunes aussi) ça n'a pas été le cas.

    J'aime

  8. Bonjour, je disais que les enfants sont moins traumatisés par leur propre perte de cheveux (cette perte est progressive) et pas la perte des cheveux des autres. Chaque enfant est différent mais en général les enfants ont moins voire pas du tout de complexe ! Bonne fin de journée !

    J'aime

  9. Je ne sais pas trop quoi en penser. Barbie n'étant pas forcément LA poupée de prédilection de la maison, même si ma fille en eu quelques unes.
    Et puis Matttel n'est pas connu pour son anti consumérisme.
    Je me rappelle aussi une poupée qui était enceinte, avec un ventre amovible : bof !
    Maintenant pour une ancienne soignante, je dois avouer que les doudous médecins et autres supports, permettant d'expliquer les choses et surtout l'évolution est positif, voire ci-dessus la réaction de Hey Julie. Mais en faire un produit marketing : NON. Mattel pourrait les réserver aux services d'oncologie pédiatrique, ce serait faire œuvre d'utilité.
    Je suis comme beaucoup partagée entre les deux : en tous cas à adapter en fonction des demandes des petites patientes, ne pas imposer.

    J'aime

  10. Coucou ! Très intéressant ton article, je ne connaissais pas du tout cette Barbie. On montre une poupée Barbie qui n'est pas parfaite, malade, sans cheveux, etc. je pense donc qu'une petite fille pourrait éventuellement s'y identifier si elle est malade et peut-être aussi l'aider à comprendre ce qui lui arrive, après bien sûr cela dépends des enfants et de leur sensibilité. Et l'opération commerciale ? Je pense qu'il y en a toujours un peu derrière 😉

    J'aime

  11. Personnellement, je pense que l'enfant peut se sentir compris, et moins seul en ayant cette poupée, et peut-être lui parler comme on écrirait dans un journal intime. En faites c'est projeter son image sur un jouet .. Imaginons l'enfant arrache la tête de cette barbie, … les parents pourront connaître les pensées de l'enfant, & au contraire si l'enfant joue avec la barbie, ça les rassureras … du moins c'est ce que moi je penserais… Et puis, surtout le plus important en fin de compte, ce n'est pas la barbie, mais ce qui est dit autour et sur la barbie, face à l'enfant !! On peut très bien faire comprendre à l'enfant les possibilités futures qu'il va rencontrer à travers des mises en situation avec la barbie. Bien évidemment, il faut aussi s'adapter à l'âge de l'enfant !! On ne peut pas vraiment répondre à ta question tant qu'on ne connait pas l'approche des personnes vers un enfant malade … mais l'idée de la barbie peut-être un bon moyen pour l'enfant de se faire sa propre opinion sur ce qu'il lui arrive =(

    J'aime

  12. Comme toi, je m'interroge. J'imagine que ça peut aider dans certains cas et être mal perçu dans d'autres, parce que nous sommes tous différents. En même temps, le côté commercial me gêne un peu. C'est un sujet délicat.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s