Mélancolie autour d’une rentrée scolaire

En cette matinée de septembre, le temps s’est rafraîchit. Le ciel est bas, quelques gouttes de pluie viennent s’écraser sur la chaussée. Par la vitre de sa voiture, elle regarde une feuille d’érable légèrement jaunie virevolter au gré du vent.
Au détour d’une rue, elle s’arrête soudain pour laisser traverser quelques piétons. Elle n’a pas besoin de les observer bien longtemps pour savoir qui ils sont. Tandis qu’ils se dirigent vers l’imposant établissement qui fait le coin de la rue, ils réveillent en elle d’agréables souvenirs pas si lointains. Des souvenirs qu’elle aimerait moins teintés de mélancolie. Car en ce jour de rentrée scolaire, ces étudiants reprennent le chemin du lycée alors que, pour la première fois de sa vie depuis 17 ans, elle, elle ne fera pas sa rentrée.
Depuis quelques mois, elle ne fait plus partie du monde des étudiants. Maintenant qu’elle a réussi son bac et son BTS, qu’elle vient de décrocher son premier boulot, elle est entrée dans la vie active. Bien sûr, elle est contente de sa situation, les choses ont plutôt bien tournées pour elle. Mais voilà, elle aimait la rentrée scolaire. Elle aimait cette fébrilité, cette excitation empreinte d’appréhension qui faisait de ce jour, un jour unique dans l’année, un jour tout-à-fait spécial, plein de surprises bonnes ou mauvaises. C’était le jour où toutes ses interrogations de l’été trouvaient une réponse :  » Quels professeurs aurais-je ?  »  » Serais-je avec ma meilleure amie ?  »  » Quel sera mon emploi du temps ?  »  » Combien serons-nous dans la classe ?  » Elle aimait retrouver ses amis et les écouter raconter leurs souvenirs de vacances.
Crédit photo Pinterest
Brusquement, un klaxon vient la tirer de ses songes. Les piétons ont traversé, la voie est libre. Elle appuie donc sur l’accélérateur et se met à rouler en direction du bureau. Regardant l’heure, elle se dit qu’elle doit se dépêcher si elle ne veut pas arriver en retard. Elle sait que beaucoup de travail l’attend et qu’elle aura bien besoin de ses 8 heures de travail pour en venir à bout.  » En fait, rien n’a vraiment changé, se dit-elle, il faut toujours se lever tôt le matin, arriver à l’heure, faire son travail le mieux possible, profiter de quelques pauses entre connaissances… Si, ce qui a changé c’est qu’elle passe plus de temps en tailleur-pantalon et escarpins qu’en jean-baskets, que le nombre de jours de vacances a diminué et qu’elle n’a plus de devoirs à faire en rentrant le soir… « 
Arrivée à destination, elle se gare, prend son sac et s’avance prestement vers le bureau. En entrant, une de ses nouvelles collègues lui dit avec un large sourire :  » Tu veux un café ? J’ai apporté des croissants, ce matin !  » Alors, elle sourit à son tour et se dit, qu’après tout, la vie active n’est pas si mal non plus…
Publicités

9 réflexions sur “Mélancolie autour d’une rentrée scolaire

  1. J'aime beaucoup ton texte Karine. J'aimais beaucoup la rentrée des classes quand j'étais plus jeune, au collège, au lycée, puis à la fac.
    Mais les retours de vacances au bureau ont leur charme aussi. La roue tourne et le quotidien n'est pas tellement différent au fond.
    Merci pour ce joli texte!
    Grosses bises

    J'aime

  2. C'est très joli Karine. J'aime beaucoup ton article.
    J'aimais l'école (C'est peut être pour ça que je n'ai jamais vraiment arrêté, je suis toujours une formation à distance sur un thème ou un autre…) mais par contre, la rentrée scolaire m'angoissée beaucoup ! J'avais peur de ne pas être avec mes copines, de ne pas aimer mes profs….Bref, petit moment de stress et une fois rassurée, tout se passais très bien.
    Bisous Karine et belle journée

    J'aime

  3. Très joli texte, qui exprime bien ce que je ressens aussi 🙂 C'était bien la rentrée scolaire et c'est quelque chose qui manque après… Enfin j'ai encore une rentrée à faire, mais bon là c'est plus du tout le même contexte et plus du tout le même plaisir pour moi… L'insouciance des rentrées, c'était bien 🙂

    J'aime

  4. cc Karine,
    Elle arrive à grands pas cette rentrée!
    Nous sommes beaucoup à être nostalgiques quand l'échéance approche! Pour ma part, étant toujours à l'école (maternelle), je vis une rentrée scolaire tous les ans et pour les 25 prochaines années (si tout va bien) à moins d'une reconversion professionnelle!
    Je te souhaite un bon weekend, biz

    J'aime

  5. Je continue à faire mes rentrées mais côté profs. Quelques questions persistent : quel sera mon emploi du temps? Qui aurai-je comme collègues dans l'équipe pédagogique et quelles classes vais-je avoir.
    A bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s