Ces livres qui ont fait grandir la petite fille que j’étais…

En lisant l’actualité, je suis tombée sur un article dans lequel j’apprenais que la marque espagnole Zara a été obligée de retirer de la vente un T-shirt pour enfant ayant soulevé l’indignation de beaucoup. Ce T-shirt à rayures horizontales arborant une étoile jaune de shérif a fait renaître dans la mémoire collective le souvenir des uniformes que portaient les prisonniers juifs dans les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale.
Le but de mon article n’est pas de prendre partie pour ou contre Zara, car je ne sais absolument pas ce qui a  réellement motivé la création de ce vêtement. Cependant, il a éveillé en moi quelques souvenirs d’enfance que je désire partager avec vous.
J’ai toujours aimé lire. Et toute petite, j’avalais à un rythme soutenu tous les livres qui me tombaient sous la main. Je me souviens de la collection Bibliothèque rose avec Le Club des Cinq, Le Clan des Sept et Fantômette, de la collection Bibliothèque verte avec Alice et Les Six compagnons et bien sûr les nombreux classiques étudiés à l’école. Ces livres m’enchantaient, me permettaient de m’évader, me faisaient vivre des aventures palpitantes. 
Mais voilà, un jour, la réalité du monde m’a brutalement sauté au yeux. Ce jour-là, j’avais entre les mains Le Journal d’Anne Franck, le journal intime d’une jeune fille juive allemande exilée aux Pays-Bas pendant l’occupation de l’Allemagne nazie. Cette jeune fille avait le même âge que moi, et elle vivait des atrocités…

J’ai voulu en savoir plus sur cette période terrible de l’histoire, alors se sont succédés de nombreux livres dont Un sac de billes de Joseph Joffo et Au nom de tous les miens de Martin Gray. 



 » Deux jeunes frères juifs doivent fuir à travers la France occupée par l’Allemagne nazie. « 



 » En 1939, la Pologne est envahie par les Allemands. A Varsovie les Juifs sont parqués dans un ghetto. « 

Ensuite, avec La Case de l’oncle Tom de Harriet Beecher Stowe et Racines de Alex Haley, j’ai découvert les horreurs de l’esclavage du peuple noir…



 » Un revers de fortune oblige le propriétaire d’une manufacture du Kentucky à vendre son plus fidèle esclave, le vieux Tom. « 



 » Histoire d’une famille afro-américaine en Amérique du Nord, de l’époque de l’esclavage à l’époque contemporaine. « 

Et puis, Le Palanquin des larmes de Georges Walter m’a fait pleurer devant l’asservissement séculaire des femmes chinoises…


 » Chow Ching Lie, fiancée de force à l’âge de treize ans avec un homme qu’elle n’aime pas, mariée l’année suivante et mère à quatorze ans… « 
Ces quelques livres ont réellement tourné une page de mon enfance. Ils m’ont fait grandir, mûrir, peut-être un peu brutalement, mais la réalité est parfois bien cruelle…
Publicités

15 réflexions sur “Ces livres qui ont fait grandir la petite fille que j’étais…

  1. Nous avons les mêmes goûts et j'aime moi aussi lire et je dévorais le club des cinq quand j'étais enfant. Le journal d'Anne Franck m'a marqué également et j'aime ce genre de littérature. Bravo pour ton article, j'adhère totalement 🙂

    J'aime

  2. J'ai lu les 2 premiers et pas les 3 autres mais ça me tente bien. Parfois, je me surprends à être intolérante, je l'avoue, et quand je lis des livres comme ça (ou même quand je réfléchis un minima) , l'être humain qui est en moi refais surface….heureusement

    J'aime

  3. Merci pour ces conseils! Je n'ai jamais lu Le journal d'Anne Franck, mais je me dis qu'il faudra vraiment que je le fasse un jour…
    Et je ne me suis jamais penchée sur le supplice des femmes chinoises, mais ton livre me tente bien!

    J'aime

  4. De la bibliothèque Rose à la Verte ou les livres « de grandes », j'ai eu exactement les mêmes lectures que toi (sauf le Palanquin des larmes que je ne connais pas). J'y ai gagné en tolérance, sensibilité, empathie mais aussi REVOLTE. J'en ai d'ailleurs encore de nombreuses séquelles aujourd'hui lorsque j'écoute et observe le monde : j'exècre tout ce qui ressemble de près ou de loin au racisme …Merci Karine 🙂

    J'aime

  5. Aaaah ! le club des 5 et Fantômette je lisais ça aussi ! J'adorrais Dagobert !
    Je n'ai pas lu tous les livres que tu évoques mais j'ai aussi été marquée par le journal de Frank qu'il me plairait de relire tiens !
    Gros bisous

    J'aime

  6. Je vois qu'on a eu les mêmes lectures pendant mon enfance mis à part le « Palanquin des larmes » que je ne connais pas.
    Il y à un livre (qui est sorti en film il y à quelques années) qui m'a beaucoup touché, c'est « la couleur des sentiments », que je trouve vraiment magnifique.
    Dans un autre registre, j'étais également adepte des romans de Arthur Conan Doyle et j'aimais suivre les aventures de Sherlock Holmes.
    Bisous Karine, passe une belle journée

    J'aime

  7. Le sac de bille est un très beau livre que j'ai du lire à l'école et qui m'avait beaucoup touché. Je ne connais pas « Le palanquin des larmes » mais j'ai bien envie de le lire maintenant.
    Un livre qui m'avait aussi marquer quand j'étais adolescente, qu'on avait du lire pour l'école mais qui était très beau c'est « la steppe infini » une autobiographie d'une jeune fille envoyé en sibérie avec sa famille pendant la guerre 40-45 car sa famille est considérée comme ennemie de l'état.

    J'aime

  8. J'ai lu les 3 premiers et c'est certainement ces lectures qui m'ont donné envie d'en savoir plus sur cette période de l'histoire. Il existe tant de peuples opprimés, de peuples dont nous devrions lire les histoires pour toujours se souvenir « plus jamais ça ».
    Très beau billet Karine. Merci et bon weekend à toi.

    J'aime

  9. Dans le même esprit, il y a le Carnet Rouge et les livres relatant le vie de la Déesse Kumari (Déesse vivante au Nepal), qui n'est en fait qu'une enfant de 3 à 10ans….
    Les livres sont simples, mais passionnant!

    J'aime

  10. J'aime beaucoup les livres que tu présentes. C'est le genre de livres que tout le monde devrait avoir lu! J'ai Le journal d'Anne Frank dans ma PAL, Au nom de tous les miens dans ma bibliothèque et j'ai vu l'adaptation cinématographique de Racines. De super livres!

    J'aime

  11. Mon commentaire d'hier n'a pas fonctionné. Je disais donc que n'ayant pas lu ces livres,je ne sais pas trop de quellle manière cela est raconté. Je sais que j'ai été très choquée par les images au collège ( cours d'allemand oblige…). J'ai commencé à en parler à ma cadette,très à l'écoute. Mon aînée ne  » veut pas entendre parler d'Histoire », la chute risque d'être un peu rude. Merci pour cet article,je vais essayer de les faire lire à ma grande ( je lirai sûrement aussi).
    Bises

    J'aime

  12. Tu m'as donné très envie de lire « Le palanquin des larmes ». Je ne saurais citer tous les livres qui m'ont fait grandir, mais je lisais beaucoup plus petite fille et adolescente que maintenant (entre la vie active et internet…BREF pasbienc'estmal), et ce qui est certain c'est que cela m'a appris énormément. J'étais fan des romans « historiques » (concernant la Shoah notamment) et des autobiographies, tous les journaux intimes (Moi, Christiane F., l'Herbe bleue, Anne Franck…).
    Merci pour ce bel article !

    Bisettes ♥
    http://lesfleurswordcrush.blogspot.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s