Pourquoi j’ai du mal avec tes sms, maman ?

Source Pinterest
Source Pinterest

Comment réagir face à une chose que tu as, des années durant, espérée, guettée, rêvée et qui, soudain, alors que tu ne l’attendais plus, apparaît brusquement dans ta vie ?

Comment réagir quand, patiemment, courageusement, au prix de multiples efforts, tu as réussi tant bien que mal à te passer de cette chose, pourtant si essentielle, et que, sans rien demander ni réclamer, là, maintenant, on te la propose sur un plateau, comme si de rien n’était, comme si c’était tout naturel ?

Maintenant que toi, tu as appris à vivre sans, maintenant que tu t’es fait à l’idée que cette chose serait absente de ta vie, maintenant que ce n’est plus vraiment un problème, comment accepter ce revirement de situation ?

Vous allez me dire, mais c’est génial, ton rêve s’est enfin réalisé, profites-en ! Et vous auriez raison bien entendu. Mais malheureusement, des sentiments contradictoires, des émotions opposées me submergent à cette idée.

Tout a commencé par ce maudit portable. A 59 ans, elle n’en avait jamais eu, c’était son premier. Je lui ai appris à s’en servir. Elle a découvert les sms… Ah ces sms… Oh ses sms… C’est eux la source de tout mon mal être aujourd’hui. Pourquoi me direz-vous, peut-être ? Pourquoi se sentir mal quand ta maman t’écrit de gentils petits mots tout doux, quand elle t’appelle « ma petite chérie » et j’en passe ? Est-ce parce qu’à 39 ans, c’est la première fois que je la vois exprimer ainsi ses sentiments à mon égard ? Est-ce parce que, jusqu’alors, je ne l’ai jamais connu tendre et affectueuse ? Que je n’ai aucun souvenir d’un « je t’aime », d’un bisou, d’une main dans la main, d’une caresse ou d’un geste tendre de sa part ?

Je ne lui en veux pas. Elle est comme elle est et  j’ai appris à l’aimer ainsi. Elle a été et est toujours d’ailleurs une excellente mère, une femme pleine de valeurs et de principes qu’elle a très bien su m’inculquer. Ensemble, on peut discuter des heures au téléphone ou autour d’une tasse de thé. Pour tout cela et bien d’autre choses encore, je la remercie du fond du cœur. Mais j’avoue me sentir incapable de répondre à ses sms sur le même ton. Je n’y arrive pas. Je suis complètement bloquée. Lui dire « je t’aime », « ma chérie »… m’est tout bonnement impossible.

Du coup, le problème c’est qu’après je me culpabilise. Je me dis la pauvre que va-t-elle penser de ma froideur dans les mots. Mais je ne peux écrire ces mots-là. Je n’ai pas appris à les utiliser dans ce cadre là. Je me sens handicapée affectivement avec elle.

Pourtant j’espère y arriver… J’espère pouvoir lui dire « je t’aime » un jour. Et je sais que le plus vite sera le mieux, car la vie passe si vite et les années s’écoulent à une rapidité telle que mon angoisse grandit à l’idée de la voir partir sans que j’ai pu le lui dire… Peut-être a-t-elle raison, après tout, autant se le dire par sms si on n’arrive pas à se le dire de vive voix. Oui, je pense que cela serait un bon début.

Et si je lui écrivais un sms comme : « Coucou, maman ! Je t’aime, tu sais… »

Publicités

51 réflexions sur “Pourquoi j’ai du mal avec tes sms, maman ?

  1. Ma mère des fois elle m’envoie des sms comme ça, on a toujours été très proches et pourtant je ne réponds pas aussi chaleureusement qu’elle à ces sms. Je pense être plus atrophiée qu’elle niveau sentiment tout ça aussi, je me contente de répondre ce que j’ai envie de répondre.

    Rien ni personne n’attend que tu répondes sur le même ton qu’elle, pas aussi profondément. Soit juste toi-même et je suis sure qu’un jour tu répondras ce que tu penses qu’elle aimerait te voir répondre. Tu ne sais pas si elle attend un retour. Peut être a-t-elle juste envie de te le dire comme ça, sans contrepartie. Laisse la dire, accepte le 🙂
    Et surtout si un jour tu as envie de lui écrire un truc dégoulinant d’amour, fais le 😉

    Aimé par 2 people

    • Oui, je crois que tu as raison, peut-être veut-elle simplement me faire savoir ses sentiments… En tout cas, comme tu dis, je dois l’accepter et quand je serais prête j’agirai en conséquence… Merci pour ton com qui me fait bien plaisir ! Bonne journée 😉

      J'aime

  2. Je ne sais pas si c’est une question de génération mais je ressens la même chose que toi envers ma maman… je l’adore, je la remercie de ce qu’elle m’a appris et d’avoir fait de moi (avec mon papa) celle que je suis… Mais je suis incapable de lui dire que je l’aime. Je n’ai pas été élevée ainsi… Et pourtant, je dis « je t’aime » chaque jour à la poulette… sans doute pour palier à une gêne que je ressens envers mes propres parents…

    Aimé par 1 personne

    • Comme toi, je pense que c’est certainement une question de génération. Mais je trouve trop génial que tu puisses exprimer tes sentiments à ta fille alors que toi même tu n’as pas été éduqué ainsi ! Ton com me rassure, je ne suis pas la seule à avoir cette gêne… Merci ! Bon vendredi 😉

      J'aime

  3. Et pourquoi pas commencer en douceur avec par exemple des petits smileys ou un petit cœur ou encore un (ou deux, ou trois) petit(s) x à la fin de ton sms ? plus tard, si tu es plus à l’aise, écris « love » à la fin de ton sms. Des petites marques d’attention qui ne passeront pas inaperçues, qui feront sans doute sourire ta maman et t’aideront dans ta démarche.
    J’ai beaucoup aimé la lecture de ton billet, bises 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai toujours eu du mal à dire je t’aime, alors l’écrire en texto, ce n’est pas du tout mon truc.
    A ma fille, je n’arrive pas à écrire ce genre de mots en texto. Une seule fois, je lui ai écrit comme une déclaration, mais c’était un moment où il y avait une crise grave dans la famille, j’avais peur de la perdre alors. Elle ne m’a pas répondu, l’important, l’essentiel c’est qu’elle m’ait lu.
    Tu n’es pas obligée de répondre sur le même ton, on n’écrit que ce que l’on ressent sincèrement.

    Aimé par 1 personne

    • C’est rassurant de voir qu’on n’est pas seul à ressentir ce genre de gêne dans l’expression des sentiments. En ce qui concerne ta fille, je suis sûr que même si elle ne t’a rien dit elle a dû bien apprécier ton texto… Merci pour ton témoignage qui me touche beaucoup. Bises et bonne journée !

      Aimé par 1 personne

  5. Moi c’est le contraire, je la bombarde de je t’aime et de coeurs, j’ai droit à des « moi aussi ». Même qu’une fois elle m’a demandé  » quelque chose ne va pas ? pourquoi cet élan d’amour ? tu as un problème  » hahaha bin en fait non, juste dire que je t’aime. Oui, j’ai une mère parano qui panique pour rien.

    Aimé par 1 personne

    • Tu as raison, les mamans savent qu’on les aime même si on ne le leur dit pas avec des mots. Je crois que je vais arrêter de me mettre la pression avec ça… Merci pour ton com bien encourageant pour moi ! Grosses bises 😉

      J'aime

  6. Les « Je t’aime » avec mes parents sont arrivés très tard…comme toi, je n’ai pas grandi avec des déclarations d’amour (on est des bourrus dans la famille :-D). Mais, à la suite d’un épisode un peu pénible pour moi (et du coup, pour eux aussi) on se l’est dit ; maladroitement, mais c’est arrivé. Toi, avec ta sensibilité, je suis certaine que tu sauras bien reconnaître le moment précis où tu pourras enfin lui dire ou lui écrire…
    Ah et aussi, j’AIME beaucoup ton texte, encore 🙂 Plein plein de gros bisous ma Karine !

    Aimé par 1 personne

    • Ah ! vous aussi, vous êtes un peu bourrus dans la famille ?! Bon ben, on n’est pas les seuls alors ! J’espère que ça va mieux pour toi, ma Aline, et que cet épisode douloureux est bien derrière toi… C’est vrai que c’est souvent dans des moments comme ça que, du coup, on arrive à dire les mots… Merci pour ton com, qui, comme d’habitude, me touche beaucoup ! Gros, énorme bisous et bon vendredi ❤

      J'aime

  7. J’ai été élevé dans une famille qui ne disaient pas leurs émotions ou leurs sentiments, mais ils le montraient. Je sais qu’ils m’aiment, mais quelques fois l’entendre fait du bien. Le dire aussi.
    J’ai 30 ans et il y à peine 1 an de ça, j’ai dit pour la première fois, à ma mère, que je l’aimais, par texto. Elle sait que je l’aime, mais le dire c’est différent. J’ai du mal à expliquer cela, mais pour ma part les mots sont des preuves d’amour bien plus fortes que je les gestes. Et recevoir dans sa réponse « Moi aussi je t’aime ma chérie », je vais paraître ridicule mais j’en avais les larmes aux yeux…ça m’a fait un bien fou. Je sais qu’elle me l’a écrit en réponse à mon texto, mais elle me l’a écrit, on n’écrit pas ces choses là si on en a pas envie. Et je peux t’assurer que l’écrire une fois suffit à se décomplexer de ça… Je ne comprends pas et je trouve dommage que ce sujet, l’amour que l’on porte à ces proches soit si tabou dans les familles (en France du moins).
    Je pense que même si les choses sont implicites, il fait les dire parfois….même si les gens le savent…ça ne coûte rien, et ça fait du bien.
    Tu verras ça viendra…naturellement, quand tu en auras envie, quand tu en ressentiras le besoin.
    Belle journée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Bravo ! C’est super que tu ais réussi à lui dire « Je t’aime » par texto ! Tu as dû être contente de toi et je comprends l’émotion que tu as dû ressentir en recevant sa réponse ! Je trouve dommage, moi aussi, qu’on soit si complexé avec les sentiments, cela devrait être tellement naturel… Merci infiniment pour ton beau témoignage qui m’encourage beaucoup ! Bises et bon weekend 😉

      J'aime

  8. Moi justement je trouve que c’est un bon moyen de faire passer ces messages que je n’arrive pas à dire de vive voix. Pourtant dans ma famille, on a eu l’habitude de dire « je t’aime ». Mes parents nous l’ont souvent répété. Mais moi, j’ai toujours eu du mal avec mes sentiments. Alors « je t’aime » par sms, ça passe plutôt bien.
    Si tu ne peux pas lui dire par sms, tu peux peut-être le lui écrire Karine.
    Bises et bon weekend à toi.

    Aimé par 1 personne

    • Tu as de la chance, Marie, d’avoir des parents qui te disent « je t’aime » ! Je trouve ça très beau… Mais on est tous différents, et, comme tu dis, on n’est pas toujours à l’aise dans l’expression des sentiments. Dans ce cas là, les sms sont une solution possible, en effet. Merci ma belle pour ton commentaire et ton conseil que je note dans un coin de ma petite tête… Bises et bon weekend !

      J'aime

  9. Je vis dans une famille où on n’exprime pas trop ses sentiments à l’oral, où on ne discute et communique pas beaucoup non plus. Je dis « je t’aime » à ma mère par sms et à mes amies à l’oral aussi. Donc je pense que c’est assez individuel, chacun a son rythme. Tu as raison de penser à arrêter de te mettre la pression pour ça. Nous ne devons pas forcément mettre des mots à tout, ou tout exprimer. 🙂
    Bon weekend ! Ton article fait assez réfléchir !

    Aimé par 1 personne

  10. J’ai perdu ma mère depuis qq années et je donnerais cher pour qu’elle soit encore là et m’envoie ce genre de SMS. C’est vrai que l’on a du mal à dire à nos proches qu’on les aime mais il faut le faire lorsqu’ils sont encore là. J’espère que tu y arriveras comme ta mère qui est finalement plus à l’aise pour te témoigner son affection de cette façon que face à face. Bisous à vous deux.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis vraiment désolée pour ta maman et pour toi, qui dois faire face à l’absence d’un être chère. Et bien sûr tu as entièrement raison, il faut dire à nos proches qu’on les aime avant qu’ils ne soient plus là, avant les regrets et les remords. Merci pour ton témoignage qui m’a beaucoup touché. Bisous et bon courage.

      Aimé par 1 personne

  11. Ma maman aussi a du mal avec les mots et s’expriment souvent via ce biais et j’ai vraiment du mal à lui réponde et à lui dire quoique ce soit sur mes sentiments. Comme toi, je me dis qu’il faudrait que j’y arrive car le temps passe si vite et je la vois tout doucement vieillir, pas l’envie qu’elle parte sans que je le lui dise!

    Aimé par 1 personne

  12. Chez nous aussi les « je t’aime » ont du mal à sortir, je pense que c’est du à l’éducation de mes parents. Ils sont nés juste avant la dernière guerre et lors de leur enfance le problème numéro un était de manger. Le fait de faire en sorte que les enfants aient de quoi manger et se vêtir a dominé toute autres considérations. Du coup lorsqu’ils sont devenus adultes à leur tour les mots ont eu du mal à franchir leur bouche car ils ne les ont pas rencontrés. J’ai eu du mal aussi à le dire à mes enfants, mais avec le temps c’est devenu plus facile, le seul hic à l’adolescence ils n’aiment pas trop les « je t’aime  » à tout bout de champ et le plis est resté : je ne le dis plus assez souvent. Par contre ils savent qu’ils peuvent compter sur moi et c’est aussi une preuve d’amour.
    En tout cas tes textes sont toujours aussi beaux et font toujours autant réfléchir, merci de continuer pour notre plus grand plaisir.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, l’éducation joue un grand rôle dans ce domaine. Mais comme tu dis, même si on a du mal à se dire « je t’aime », le fait d’être quelqu’un sur qui on peut compter est une preuve d’amour indéniable ! Tes enfants ont bien de la chance de t’avoir et je suis convaincue qu’ils ne doutent pas de ton amour pour eux… Merci infiniment d’apprécier mes textes, Sabina, cela m’encourage à continuer et me met du baume au coeur. Merci pour ta fidélité ! Bises et bon weekend 😉

      J'aime

  13. Je comprends ce que tu ressens, j’ai la même relation avec ma mère. Mais cela ne me dérange pas, je suis comme ca aussi, je ne manifeste pas beaucoup mes sentiments. Mais si ces nouveaux et surprenants élans de tendresse venant de ta mère te mettent mal à l’aise, je pense que tu devrais lui en parler. Si tu discutes souvent avec ta maman, ce ne sera pas difficile d’amener le sujet. Ce n’est jamais bon de garder ca pour toi, communiquer est la meilleur manière de se débarrasser de ses soucis. Surtout avec sa maman, c’est important. 🙂

    Affectueusement,
    Pan

    Aimé par 1 personne

  14. Pour moi, c’est l’inverse… Je suis celle qui envoie les sms les plus chaleureux quand je ne reçois que des réponses froides… Je pense que, à défaut de se le dire pour de vrai, il est important de cmmuniquer, même par sms..
    Bonne continuation,
    Hope1

    Aimé par 1 personne

  15. Les relations mère-fille peuvent être d’une complexité … Ton article est vraiment très touchant. Je te souhaite d’arriver à un apaisement. On aime pas tous de la même manière, on ne l’exprime pas tous de la même manière. L’amour parfois ça se sent. Alors je suis sûre que ta maman « le sait ». Ne te force pas à exprimer si tu ne le peux pas. Il y a d’autres chemins !

    Aimé par 1 personne

  16. Ton post me parle tellement, ainsi que les commentaires. J’ai écrit une lettre à ma mère (dispo sur le blog) mais je n’ose pas lui donner car je n’ai jamais su lui dire je t’aime en vrai. Je n’ai pas grandit comme ça, et pourtant je le dis à ma fille. Mais pourquoi cet gêne ? ahhhhhh
    (je découvre ton blog via hellocoton aujourd’hui)

    J'aime

  17. c’est vrai que ces choses là, c’est tellement plus simple par écrit.
    Et les SMS, c’est rapide, hop, l’air de rien …

    Après, chacun son « mode de communication ».
    Si tu le sens pas de répondre par SMS, peut etre juste poser ta main sur son épaule de facon plus appuyée que d’habitude, lorsque tu lui fais la bise pour dire bonjour …

    Ou pour une occasion (anniversaire, noel …) sur une carte, terminer par un « je t’aime » … ou, moins impliquant : je t’M

    Ce sont deux « methode » que j’ai appliqué avec ma mère, dans la dernière année de sa vie.
    Je sais qu’elle a apprécié, car les gestes d’affections, avant, il n’y en avait pas du tout. Beaucoup de pudeur …

    Aimé par 1 personne

    • J’aime beaucoup tes conseils, Anya ! Et je t’en remercie. Mais ça ne va pas être facile à appliquer, tout comme ça ne l’a pas été pour toi, je suppose. Oui, les gestes affectueux entre nous, pour le moment, sont inexistants, alors il va falloir les apprendre… A cette pudeur… Merci pour ton com qui me fait bien plaisir ! Bonne soirée 😉

      J'aime

  18. Je découvre ton blog et j’aime beaucoup ta façon d’écrire ! Du coup je vais suivre tes publications sur Hellocoton 🙂
    En ce qui concerne ton texte, je m’y retrouve.
    Ma mère a été une bonne mère à sa manière disons. Par ce qu’elle a vécu et ce qui s’est passé dans sa vie, elle m’a appris à gérer la mienne afin de n’être dépendante de personne. A travers ses petites erreurs, j’ai tiré les leçons nécessaires pour ne pas me retrouver dans les mêmes situations.
    Mais ma mère est quelqu’un de centré sur soi-même, et voir un peu égoïste par moment. Elle n’écoute pas le ressenti des autres, et lorsqu’on lui demande des conseils elle ramène tout à elle en s’éloignant parfois très loin du sujet. Du coup c’est difficile de dire « je t’aime », cette phrase riche en émotions et en sentiments moelleux, à quelqu’un qui n’écoute que sa propre voix.
    Mais j’imagine, comme moi, cela ne veut pas dire que tu ne l’aimes pas 😉
    Bonne journée et merci pour ces billets d’humeurs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s