« Moins on se voit plus on s’aime » ?!

Un lundi matin au bureau.

– Salut Maryse, as-tu passé un bon weekend ?

– Trop top ! Resto entres filles, bavardages et lèche-vitrines.

– Et ton mari ?

– Oh lui, il était avec ses potes. Et toi ?

– Moi, cinéma et cocooning avec Chéri.

– Comme d’hab quoi ? Vous êtes vraiment inséparables tous les deux.

– Oui, c’est vrai qu’on aime être ensemble dès que possible.

– Et pour les prochaines vacances, tu as prévu quoi ?

– Peut-être l’Espagne.

– Avec qui pars-tu ?

– Ben, avec Chéri pardi !

– Non, parce que tu aurais pu aussi décidé de partir avec tes copines. Regardes, moi par exemple, cet été je pense partir en Grèce avec ma meilleure amie.

– Et ton mari ?

– Lui, il pense suivre ses amis dans le sud de la France.

– D’accord. Et ça vous fait rien de partir en vacances chacun de votre côté ?

– Non, pourquoi ? Partir pour mieux se retrouver, n’est-ce pas ce qu’on dit ?!

– Bof. Perso, les meilleurs souvenirs que j’ai avec Chéri sont ceux de nos escapades en commun. C’est vrai quoi, toute la semaine, toute l’année, on ne se voit que quelques heures par ci par là entre nos diverses activités, alors les weekends et les vacances sont pour nous un moyen de nous retrouver un peu.

– Oui, je comprends ce que tu veux dire. Mais nous, moins on se voit plus on s’aime.

– …

Franchement, j’ai l’impression de ne plus être à la page, de faire partie d’un autre âge, de ne plus rien comprendre aux relations de couple.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes aiment vivre seules mais en couple, vivre en couple mais comme des célibataires, faire leur vie chacun de leur côté mais sous le même toit… C’est drôle…

Moi qui pense que vivre en couple c’est, au contraire, tout partager, tout vivre ensemble, les bons comme les moins bons moments, cela me laisse songeuse… Bien sûr, je ne suis pas contre les sorties entre filles, bien au contraire, mais de là à se séparer pour les vacances, il y a une marge.

Mais c’est vrai qu’en y regardant de plus près, les choses ont bien changé depuis la génération de nos parents. On est devenu beaucoup plus individualiste, plus à l’écoute de nos propres désirs oubliant ou reléguant en second les désirs de l’autre.

Aujourd’hui, on veut bien dormir à deux dans le même lit mais à condition qu’il fasse 180 cm de large et pas 130, histoire d’avoir de la place et que l’autre ne nous gêne pas. On veut bien se partager la salle de bains mais on y installe deux vasques pour être plus à l’aise. L’armoire a laissé place aux dressing, chacun son côté. On trouve des télévisions dans plusieurs pièces pour que chacun puisse suivre le programme qui lui plaise même si c’est seul qu’on le regarde…

Avant, le soir, une pièce de la maison était éclairée et la famille y était réunie pour prendre son repas et discuter de la journée et peut-être jouer à un jeu de société. Maintenant, on peut apercevoir de la lumière dans chaque pièce, le mari devant sa télé, la femme devant son ordi, les enfants devant leurs jeux vidéos ou avec leur portable…

Pourtant, on sait que la communication, passer du temps ensemble, partager sont la base d’une relation durable et de bonne qualité, mais sommes nous prêts à nous asseoir sur certains de nos désirs pour ces valeurs ?

Qu’en pensez-vous ?

Source Pinterest
Source Pinterest
Advertisements

37 réflexions sur “« Moins on se voit plus on s’aime » ?!

  1. J’aime les soirées resto entre filles mais c’est 1 fois par mois. Les vacances c’est avec mon mari, le week-end également et si le lit ne fait pas 2 mètres de large on s’en fout, on aime être ensemble, c’est ainsi que je conçois la vie à 2. Bravo pour ton article ! je te souhaite une bonne soirée, bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense qu’il y a autant de manière de vivre une vie de couple que de couple… Ce qui te plaira ne sera pas forcément au goût d’un autre couple. Personnellement, j’aime partager du temps avec le barbare… nous avons des loisirs communs (plein) mais il arrive également que nous fassions des choses séparément (moins souvent)… Et nous aimons, d’un commun accord avoir un très très grand lit (le nôtre fait 2m ^^). L’important, me semble-t-il , est de trouver un équilibre qui convient aux 2 membres du couples… 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Hors de question pour ma part de passer des vacances sans mon homme ! Autant un resto entre copines, un week end chez ma soeur ok mais sinon nan ze l’aime mon homme et j’aime passer du temps avec lui !
    Après chacun fait ce qui lui plait tant que les 2 amoureux sont bien mais perso ça n’est pas ma vision du couple d’être chacun de son côté !
    Gros bisous ma Karine ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Moi j’en pense que tu as bien raison… Moins on se voit, moins on se parle, moins on passe du temps ensemble, et moins on s’aime… Comme on ne se parlait pas beaucoup de la semaine mon mec et moi, on vivait vraiment notre vie chacun de notre côté, sans partager grand chose, sans se soutenir, sans complicité, et j’avais vraiment l’impression qu’on vivait notre vie chacun de notre côté, sans que l’autre n’en fasse partie, et je me demandais à quoi ça servait d’être en couple, je n’avais d’ailleurs plus l’impression d’être en couple.
    C’est une des raisons qui nous ont conduit à la séparation… C’est tout frais tout neuf de ce week end, j’ai pas encore eu le coeur de l’annoncer sur Hellocoton, donc voilà tu as l’info en exclu…

    Aimé par 1 personne

    • Mais en tout cas, ton article me rassure, je me disais « certes on se parle peu, mais ça se passe bien entre nous IRL, il fait attention à moi quand même, donc à moi d’apprendre à faire avec et à compter sur d’autres personnes que sur lui pour faire ma vie. » Mais bon je sais que cette distance ne me convient pas, je veux partager beaucoup de choses avec mon mec, être proche, complice, pouvoir compter sur lui… Et ça ce n’est pas avec lui que j’aurais pu vivre ça…

      Aimé par 1 personne

      • Je suis vraiment ravie que mon billet puisse te rassurer ! Je pense en effet que cet homme ne te correspondait pas et ne répondait pas à tes besoins affectifs. Maintenant que tu sais ce que tu ne veux pas chez un compagnon, tu y seras beaucoup plus attentive la prochaine fois que tu rencontreras quelqu’un.

        J'aime

    • Illyria, merci pour ta confiance. Je suis désolée pour toi car je sais qu’une rupture quel qu’elle soit reste douloureuse… Tu viens de faire la triste expérience du « loin des yeux, loin du coeur ». Ne presque plus partager de chose avec son compagnon creuse un fossé qu’il est, ensuite, difficile à combler. Je te souhaite beaucoup de courage ma belle et de trouver l’amour que tu mérites. Bisous

      J'aime

      • Merci beaucoup pour tes gentils commentaires Karine 🙂 J’aime beaucoup ta phrase « ne répondait pas à tes besoins affectifs », je la trouve très juste. Je sais qu’un couple n’est pas là pour combler nos démons, que c’est à nous de les soigner nous mêmes, mais lui il avait plutôt tendance à les réveiller, et ça devenait de moins en moins agréable à vivre…
        Oui c’est sûr que je ferai plus attention la prochaine fois, c’est vraiment désagréable de se rendre au bout de 8 mois que la personne avec qui l’on est ne nous convient pas…
        Merci beaucoup en tout cas, et ton article tombe vraiment à pic ❤

        Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup ton article et je le trouve criant de vérité. C’est une belle description des nouvelles relations de couple. Je fais pourtant parti de cette génération qui a grandi avec une société aux valeurs de l’invidualisme et du consumérisme. Mais rien à faire, je n’ai pas envie de ressembler à ces « couples modernes » et ça me fait du bien de lire des articles comme le tien qui replacent certaines valeurs à leur place : à la base de toute relation.
    Bonne soirée 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Je trouve triste que l’individualité prime de plus en plus sur le couple, que l’attention à soi grignote du terrain et détruit un peu la communication et les échanges avec l’autre. L’important pour moi, c’est partager, c’est se créer des souvenirs communs, des liens. Alors ça ne passe pas forcément par rester coller l’un à l’autre à longueur de temps (encore heureux) mais les moments symboliques comme les vacances sont précieux. Les passer loin de lui, c’est un aveu de mésentente (dans mon cas, je tiens à le préciser).
    Merci pour ce billet et cette réflexion.
    Bise

    Aimé par 1 personne

  7. « L’Amour, le vrai, c’est s’abandonner au sommeil dans les bras de l’Autre… » Nikki Gemmel « Avec mon corps » un bouquin que je suis en train de lire. L’Amour, le vrai, c’est partager avec l’Autre ; tout le reste, c’est du baratin de couples « modernes » qui, en creusant un peu, souffrent… Gros bisous ma très chère Karine !

    Aimé par 1 personne

    • Oh que je suis d’accord avec cette citation ! Et peut-être, en effet, souffrent-ils en silence ces couples là… Merci pour ces mots très justes qui font écho à mes pensées ma chère Aline. Plein de bises ❤

      J'aime

  8. Moi je suis pour le juste milieu. J’aime passer du temps avec mon copain (enfin quand j’en avais un :D) mais aussi passer du temps avec mes amis. Pour ce qui est des vacances et des week-end on s’organisait de sorte à ce qu’on puisse partir en amoureux et ensuite chacun de son côté avec les copains et copines. Je trouvais ça parfait ! Pareil pour les soirées… des fois ensemble avec nos amis en commun et des fois chacun de son côté. On était parfaits 😦 Qu’est-ce que ça me manque !

    Aimé par 1 personne

  9. Perso moi non plus je ne pourrais pas partir en vacances sans mon mari, c’est pareil quand les enfants vivront leur vie ça sera dur mais c’est différent! Pour les loisirs c’est chacun de notre côté, j’aimerai qu’on fasse plus de choses ensemble mais on n’a pas les mêmes goûts! C’est vrai aussi qu’on discute tous les 4 à table mais après c’est chacun dans une pièce, sauf vraiment quand le programme nous plait à tous, mais non regarder un match pour être avec lui je ne le fais plus! Bisous Karine et merci pour cet article!

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton témoignage Isabelle ! C’est vrai que les vacances en famille ou en couple il n’y a que ça de vrai ! Après, pour les loisirs, c’est vrai qu’on n’a pas tous les même goûts alors… Grosses bises et à bientôt 😉

      J'aime

  10. Je fais partie des « vieux » en ce qui concerne les relations de couple, même si parfois pour des questions d’organisation mon Jules de mari part 10 jours chez son frère tout seul. Pas plus de 10 jours il se languit et il rentre dare dare. Sinon les activités au quotidien ne sont pas tout à fait les mêmes non plus, il est retraité et je travaille encore, les enfants sont indépendants (en ce moment la fille habite chez nous pour cause de chômage…). Mais cahincaha on essaye d’échanger le max et de suivre tantôt l’un tantôt l’autre dans les hobbys respectifs. Vivre ensemble veut dire partager des choses et mettre en commun sinon on se sépare. Il y a longtemps j’avais lu une phrase (de qui ?) qui disait que le mariage c’était vivre côte à côte en regardant dans la même direction et en empruntant un chemin commun….

    Aimé par 1 personne

    • J’aime beaucoup cette citation ! C’est vrai que ça demande quelques fois des efforts et des concessions, mais ça en vaut la peine, je trouve. Merci beaucoup pour ton opinion, Sabina ! Belle journée et à bientôt. Bises.

      J'aime

  11. Je suis un peu comme toi karine et d’ailleurs c’est souvent pour cette raison que ça n’a pas marché en amour, car les hommes de ma vie, eux, voulaient plus d’indépendance. Peut-être que je ne savais pas les choisir non plus.
    Si je rencontrais quelqu’un aujourd’hui, je crois que j’aspirerai à trouver un juste équilibre entre du temps à deux, et du temps en solo. Mais être à deux, sans se voir ou en passant juste un minimum de temps ensemble, je ne vois pas l’intérêt. Mais chacun trouve son bonheur là où il le souhaite!
    Grosses bises ma belle.

    Aimé par 1 personne

    • Je pense en effet que trop d’indépendance dans le couple tue la relation. Il faut, comme tu dis, trouver le bon équilibre, parce qu’on a besoin aussi de moments de solitude. Merci infiniment pour t’être exprimé sur ce sujet avec beaucoup de franchise, Marie. Gros bisous ❤

      J'aime

  12. Coucou Karine!

    j’ai beaucoup aimé ton billet comme à l’accoutumée!
    Chaque couple est unique et se gère à sa façon, chez nous c’est plutôt ensemble que séparé mais nous avons un lit 180 (plus pratique pour y dormir à 4 -je précise que je parle de nous et nos 2 fils pas d’une relation à plusieurs-) mais nous n’avons qu’une seule télé et même s’il arrive que je soit sur le pc quand mon mari est devant la télé je ne suis pas loin de lui et nous pouvons tout de même échanger…
    J’avais mis mon pc dans notre bureau pendant un temps et assez rapidement je l’ai redéménagé dans le salon parce que justement cette absence de proximité, le fait de ne pas pouvoir discuter avec mon mari me dérangeait.
    Il est arrivé que mon mari parte en vacances sans moi une seule fois, il est allé skier et je déteste ça!
    Enfin bref quand l’un va quelque part sans l’autre les gens sont souvent étonnés et demandent des nouvelles car ce n’est pas habituel!
    Voilà pour mon expérience!
    Bisous

    J'aime

  13. C’est marrant Karine, ton billet tombe juste à un moment ou mon chéri et moi sommes en train de faire un réajustement : nous trouvions que nous étions en train de nous éloigner (et pourtant il n’a jamais été question de vacances séparées, nous étions juste l’un devant l’ordi et l’autre devant la TV dans des pièces séparées !) et qu’il faut que nous nous rapprochions. Pour moi, la vie de couple, c’est ensemble (même si de temps en temps, il peut y avoir des sorties l’un sans l’autre). Et il est inenvisageable de passer des vacances séparées. Rien que de ne pas le voir pendant une journée de boulot, il me manque (bon, c’est peut-être un peu extrême je l’avoue, mais j’y travaille !!). On se voit très peu la semaine car il a des horaires de dingue donc tu penses bien que lorsque le we arrive, ce n’est pas pour qu’on le passe chacun de notre côté !
    bises

    J'aime

  14. J’adore ton article! Il est criant de vérité! J’étais justement en train de penser à ce sujet… j’habite avec mon chéri depuis plus d’un an et la majorité de mes amies sont célibataires… parce qu’avant 30 ans de toute façon il faut « s’amuser » n’est ce pas? Et j’entends des commentaires à longueur de soirée entre filles comme quoi je suis totalement folle, je dois vivre seule, partir en vacances avec mes copines etc.. sans quoi je ne vais jamais m’épanouir… Sauf que moi voilà, je suis très épanouie:) et c’est pas parce que je passe du temps avec mon homme et que je pars en vacances avec lui que je suis nécessairement une femme frustrée et pas épanouie!

    Aimé par 1 personne

    • Merci infiniment Mila ! Je suis vraiment ravie de rencontrer une fille telle que toi, qui se sent épanouie en passant du temps avec son homme. Franchement, en entendant parler tes amies célibataires, on a l’impression d’être des extra-terrestres ! Enfin, l’essentiel c’est de rester fermes dans nos convictions et ne pas nous laisser forcément couler dans le moule de tout le monde. Grosses bises et merci encore pour ton témoignage !

      J'aime

  15. Bel article ! J’ai la même vision des choses que toi ! Si on s’aime on a tout le temps envie d’être ensemble, non ? Je ne comprends pas ce besoin de vouloir « respirer » moi c’est sans ma moitié que j’étouffe^^. Bisous !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s