Etre exposant à un vide-grenier, c’est fait !

Quelques fois, il m’arrive d’aller flâner à un vide-grenier, pour prendre l’air, rencontrer des gens, passer le temps, mais jusqu’à hier, jamais je n’avais franchi  le pas d’exposer mes propres affaires, vous savez, ces affaires qui s’entassent dans les armoires, dans des cartons, dans le garage…

Mais ce printemps, j’ai eu une envie d’allègement, de grand nettoyage, de minimalisme. J’en ai eu marre de toutes ces choses dont on ne se sert plus mais qu’on garde quand même, juste au cas où. Mais ce « cas où » n’arrive bien souvent jamais, et alors ces choses finissent par nous envahir, prendre tant de place qu’on se sent à l’étroit, oppressé, étouffé.

Donc, quand j’ai su qu’un vide-grenier était prévu dans mon village, je n’ai pas hésité une seconde et je me suis inscrite, réservant un emplacement de 10 mètres linéaire. L’aventure avait commencé…

Source Pinterest
Source Pinterest

Le plus pénible, selon moi, est la préparation d’un vide-grenier, lorsqu’on doit faire le tri dans toutes ces choses dont on a du mal à se séparer. Ensuite, quand la décision est enfin prise d’abandonner ces affaires, on se sent déjà soulagé, plus léger, serein. Ces affaires ne sont pas encore vendues, mais ce n’est pas grave, dans notre esprit, c’est tout comme…

Une semaine avant, j’avais prévu de me faire de la monnaie pour pouvoir la rendre à mes futurs acheteurs. Vous voyez comme j’étais optimiste ! La veille du jour J, il a fallu remplir la voiture, prévoir des tréteaux et des planches pour le stand. Car, bien que beaucoup de personnes le fassent, moi, je n’avais pas envie d’exposer mes affaires par terre. C’est comme pour mes vêtements, j’ai emprunté à des amis un portant à roulettes pour pouvoir les présenter sur cintres et non en tas. C’est comme si je me préparais à jouer à la marchande comme quand j’étais enfant… Et bien sûr, je n’ai pas oublié de me préparer un petit pique-nique, de prendre une casquette, des lunettes de soleil et de l’eau.

Le jour J, je me suis levée très tôt pour être sur place vers 6h30 et déjà de nombreux exposants étaient en train de s’installer. On m’a attribué un emplacement et j’ai commencé le déballage de mes affaires que j’ai ensuite exposées  par thème : Déco, Vaisselle, Linge de maison, CD / DVD / Jeux vidéo / Livres, Bricolage, Vêtements, Bijoux…

J’ai été étonnée de voir arriver les premiers acheteurs dès les premières heures d’exposition. C’étaient des personnes de toutes sortes, de toutes origines, cultures, âges. Certains négociaient âprement le prix, alors que d’autres non. Des enfants me tendaient leurs petites économies pour m’acheter un DVD ou un jeu vidéo. Des femmes se sont fait plaisir avec quelques-uns de mes bijoux fantaisie. J’ai vu partir plusieurs de mes livres chez une passionnée de lecture avec qui j’ai pu discuter un moment. Une femme m’a raconté sa vie, son harcèlement au travail et son burn-out. Des gens sont venus, puis revenus quelques heures plus tard.

Mon stand bénéficiait de la musique et de l’ambiance festive de la buvette toute proche où étaient servis cafés, bières, crêpes, barbe à papa… Et vers 15h, j’ai même pu apprécier un spectacle de jeunes majorettes. Mon emplacement était parfait !

Source Pinterest
Source Pinterest

Quand aux prix, c’étaient de tout petits prix : 0.50 €, 1 €, 2 €, … 9 € selon les affaires. Malgré tout, en fin de journée (vers 17h), ces petites choses dont je n’arrivais pas à me séparer m’ont tout de même rapporté  83 € (- 3 € pour le prix de l’emplacement) ! Ma journée était une réussite…

Cette expérience m’a bien plu, et j’aimerais bien la renouveler tous les ans.

Et vous ? Aimez-vous les vide-greniers et autres brocantes ? Avez-vous déjà été exposants ?

Publicités

28 réflexions sur “Etre exposant à un vide-grenier, c’est fait !

  1. Oui j’ai déjà exposé mes propres affaires mais je ne le fais plus car je vends mal, j’ai surtout de la vaisselle et ce n’est pas ce qui se vend le mieux! Depuis 2 ans je n’en fais plus. Je vois que tu as bien vendu, et que l’expérience t’as plu alors tant mieux! Bizz

    Aimé par 1 personne

  2. Tous les ans en septembre il y a la grande farfouille organisée par l’association dont je fais partie. Donc non seulement je me lève à 2h du mat pour aider à l’installation et l’organisation, mais à 6h je rejoins mon emplacement et mets en place mon stand. Mes enfants me rejoignent en général rapidement et c’est partie pour une journée de folie ! tous les ans, je rentre épuisée le dimanche soir en disant que l’année prochaine je ne referai pas … et cette année encore, je suis en train de mettre de côté pour le 13 septembre ! Mais je ne fais que celle ci car mon emplacement est en bas de chez moi, pas besoin de prendre la voiture.
    Tu verras, on y prend goût !
    bises Karine

    Aimé par 1 personne

    • 2h du mat ?! C’est drôlement tôt, je comprends que tu puisses être épuisée à la fin de la journée… Mais, tu as raison, je pense que je commence à y prendre goût 😉 Bisous Marie ! Passes une belle soirée.

      J'aime

  3. C’est un cap que je n’ai pas encore franchi ! pourtant, dieu sait que je vends énormément de choses qui ne me servent plus… jusqu’ici je me suis contentée d’utiliser ebay… je crois que je n’ai pas le courage de me lever tôt et de tout empaqueter 🙂 En tout cas, tu as fait de bonnes affaires !!!

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup les vide-greniers et avant d’avoir p’tit loulou on en faisant pas mal mon chéri et moi ! Et c’est marrant que tu fasses cet article parce qu’en prépare un pour le 13 juin !
    Je suis tombée sur un carton des affaires de naissance de mon fiston … Pfffff j’te dis comment ça m’a remué mais bon il a 8 ans maintenant et il faut savoir se séparer de certaines choses !!
    Plein de bisous ma belle ❤

    Aimé par 1 personne

  5. J’adore faire les vide greniers, mais je vends rarement… Ce n’est pas très intéressant par chez moi, les emplacements coûtent facilement 20 euros le mètre linéaire alors bon… 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Oh, je commence tout juste à commencer à aimer et même à devenir dingue de vide-grenier mais pour l’instant qu’en tant qu’acheteuse mais l’idée d’être vendeuse me tente de plus en plus…. Je pense que je sauterais le pas l’année prochaine pour le vide grenier de mon village, en tout cas ton article me donne encore plus envie!

    Aimé par 1 personne

  7. pendant 3 ans, on a exposé plusieurs fois dans l’année. On vendait bien a chaque fois, sauf, évidemment, les jours de pluie. L’an dernier, 2 braderies, 2 journées a torrents …

    Personnellement, faire le tri, rassembler les affaires, pas de soucis, c’est ce que je préfère.
    par contre, le chargement/remballage, c’est galère ( on habite au 3eme étage, alors ca fait lourd ^^).

    Mais sinon, l’ambiance est sympa ! Même si a présent, je préfère y aller en tant que visiteuse.
    Du coup, tu te classerais parmi quel type d’exposant ?
    http://eclectikgirl.wordpress.com/2014/08/18/chronique-de-braderie-typologie-des-exposants/

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou ! J’ai aussi fait un vide grenier et j’ai bien aimé. C’est vrai qu’il y a déjà des acheteurs très tôt. C’était une bonne expérience. Bonne après midi !

    Aimé par 1 personne

  9. Ton article a fini de me convaincre ma belle. Je compte y participer cet éte. J’ai des tonnes de choses qui s’empilent dans un grenier. J’ai besoin de vide, de place, besoin de me détacher de beaucoup de choses qui ne me servent plus. Et l’ambiance me tente bien aussi.
    Contente que cette expérience ait été si positive. Belle journée Karine!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s