Addicte à la tranquillité

La paix. La sérénité. La tranquillité. Ces mots qui ne les aime pas ?! Rien qu’à les lire, à les entendre ou à les prononcer, on se sent déjà mieux, n’est-ce pas ? Et pourtant, peut-on vraiment dire que ces mots sont toujours au rendez-vous ? Non, on doit bien le reconnaître, ils manquent parfois à l’appel de façon bien cruelle. « Laisse-moi tranquille ! », « fiche-moi la paix ! », qui n’a jamais prononcé ces phrases, aspirant à un peu de répit dans un quotidien quelque peu mouvementé ?

Et puis, il faut bien le dire, il y a des moments, des périodes, dans une vie, où notre besoin de tranquillité devient un besoin vital, viscéral. Comme après une plongée en apnée, on cherche alors désespérément à respirer un air bleu, oxygéné, non vicié. Un air débarrassé de tout composant nocif. Et parfois, on y arrive, on le sent couler dans nos membres, nous tourner la tête. On est alors comme étourdi par cet afflux de bien-être, cet état qu’on n’attendait plus, dont on avait appris à se passer, mais dont l’absence nous pesait malgré tout.

C’est comme si, cet air, ce bien-être, nous faisait revivre, nous offrait une seconde naissance. Ne trouvez-vous pas que goûter à la tranquillité, à la paix rend vraiment addicte ? Désormais, on ne veut plus qu’on nous prenne la tête, on ne supporte plus qu’on nous mette la pression, on rejette en bloc toute personne nocive à notre sérénité. Maintenant qu’on la tient, cette sérénité, on ne la laissera plus filer, ah ça non alors ! Alors gare à quiconque viendra se mettre entre elle et nous ! Oui, elle pourrait faire mordre les plus mordus tellement elle est addictive, une vraie drogue !

Des fois, je me dis que les semeurs d’embrouilles, ceux qui croient pimenter leur vie avec des conflits, ceux qui se sentent vivants qu’à condition d’être en guerre, ceux qui passent leurs journées à se disputer pour des broutilles, à râler pour un rien… passent vraiment à côté de l’essence même de la vie. Alors c’est leur choix, ils vivent comme ils l’entendent, mais qu’ils ne viennent pas gâcher celle de ceux qui aspirent à la paix et à la tranquillité !

Mais au fait, pour moi, qu’est-ce que la tranquillité ? Et bien, c’est :

Source Pinterest
Source Pinterest
  • Etre seule de temps en temps.
  • Ecouter le silence.
  • Boire un thé bien chaud.
  • Pianoter sur mon clavier.
  • Avoir la conscience en paix.
  • Arrêter de me poser trop de questions.
  • Dire stop à la culpabilisation.
  • Ne plus porter systématiquement tous les problèmes des autres sur mon dos.
  • Faire les choses comme je veux, quand je veux.
  • Ne pas rendre de comptes à qui que ce soit.
  • M’écouter.
  • Trouver l’équilibre entre les autres et moi.
  • Chanter, danser sans honte aucune.
  • Rire aux éclats, sans retenue.
  • Faire des grimaces devant la glace.
  • Lire un bon bouquin.
  • Me draper d’un plaid et m’étendre sur le canapé
  • Photographier la nature.
  • Etre en paix avec mon prochain.
  • Me sentir en sécurité.
  • Ecrire une carte à une amie…

Et pour toi, c’est quoi la tranquillité ?

Publicités

23 réflexions sur “Addicte à la tranquillité

  1. Que tes mots font du bien , j’adore te lire car tu écris vraiment comme je pense , et je me reconnais dans ta liste , comme toi, j’aime etre en paix avec moi mème, me sentir tout simplement vivante par ce que je suis non pas ce que j’ai. La tranquillité est un besoin pour moi aussi, elle permet de se poser et de regarder autour de soi , l’instant présent est pour moi la clé de tout ça !!
    Encore un bon moment avec toi ;-),
    bises Tamara ,
    Kathy.

    Aimé par 1 personne

  2. Plus je vieillis (Fedo, mémé dans l’âme ^^) et plus j’aspire à la tranquillité… Pour moi, c’est le silence, la prise de recul, le refus de me pourrir l’existence avec certaines choses, être bien chez moi, regarder un feu de cheminée, siroter un café… Bisous Karine ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Ce article me parle déjà dans le titre…moi qui suis un solitaire sociable, à moins que ce ne soit un sociable qui aime la solitude 😉

    Pour moi la tranquillité est liée à la solitude mais pas que…car j’aspire à être tranquille tout le temps !

    Donc éviter le mauvais stress (il y a aussi le bon); être organisé afin de ne pas perdre de temps inutilement…
    Et tous les points que tu as noté, excepté le plaid. 😉

    Aimé par 1 personne

    • J’aime énormément ton expression « solitaire sociable » ! Je crois que c’est ainsi que je me qualifierai, moi aussi… La solitude ne m’a jamais fait peur, bien au contraire, je l’ai souvent recherchée. Souvent, il fallait que mes amis ou mes parents me poussent à sortir davantage car je n’en ressentais pas particulièrement le besoin… C’est encore le cas aujourd’hui… Bon, pour le plaid, c’est bien connu, les femmes sont toujours plus frileuses que les gars ! Hihihi 😉

      Aimé par 1 personne

      • Bon, je vois que l’on est au moins 2 solitaires sociables… 😉
        La solitude, je m’en suis fait presque une amie…(cf la chanson bien connue…).
        Quand c’est un choix ou une « nature », c’est une alliée bienfaitrice mais quand la solitude est imposée alors on peut en souffrir. Tant de personnes en souffrent parce qu’elles n’ont pas conscience que cela peut être bénéfique.
        Oui, il parait que les femmes sont frileuses…

        J'aime

  4. Complètement en adéquation avec toi ! plus je vieillis plus j’aspire à la tranquillité. Je me surprends même à couper mon tel pour être tranquille, je deviens solitaire et ce n’est pas pour me déplaire ! Encore un très bel article et je constate que nous avons des points en commun ! bisous

    Aimé par 1 personne

    • Moi, mon tél est toujours sur silencieux, je réponds quand je veux… Je suis heureuse que mon billet te plaise ! Et tu sais, je n’ai jamais douté que nous avions beaucoup de points en communs toutes les deux ! 😉 Merci infiniment pour ta fidélité et ton soutien… Bisous ❤

      J'aime

  5. Que c’est bon la tranquillité Karine!
    J’ai toujours aimé ça et plus j’avance en âge, plus je trouve ma place dans cette tranquillité saine. Pour moi, c’est passer du temps seule, entre amis autour d’un bon repas maison, lire un bouquin, me balader dans la nature, prendre le temps de vivre, ne plus ressasser mes problèmes, faire de la relaxation, chanter, écrire, rire aux éclats…
    Grosses bises ma belle et chérissons cette tranquillité qui nous fait du bien.

    Aimé par 1 personne

  6. J’habite au milieu de nulle part et la tranquillité fait donc partie de mon quotidien, un vrai bonheur. Lorsque je travaillais encore en ville le fait de reprendre la route en fin de journée (même les kms ne me faisaient pas peur), c’était déjà un « déstresseur » et arriver à la maison avec aucun bruit intempestif de voitures, de voisin bruyants ou pas, de chiens, de cafés-bars, et j’en passe, me permettait de remonter les batteries à bloc. Aujourd’hui c’est encore mieux, je travaille au village, dans un coin paisible où les patrons ne te font pas la tête parce que tu as pris 5 minutes pour papoter avec le boulanger ou la postière. Mais je sais que c’est un luxe pour beaucoup et je m’estime chanceuse pour tout ça.
    Bises et profite bien de ton coin paisible a toi..

    Aimé par 1 personne

  7. Et bien moi c’est tout ça la tranquillité sauf que je remplacerai le thé par le café lol !!
    Travaillant avec des enfants et habitant Paris, je te raconte même pas le bruit qui m’entoure …
    Bisous ma Karine ❤

    J'aime

  8. Quel bien joli billet hymne à la tranquillité, faire des grimaces je n’ai jamais essayé mais cela doit défouler … Par contre je suis adepte en vieillissant moi aussi de cette tranquillité qui m’est chère et je m’entretiens… Bon dimanche à toi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s