Je ne suis pas une enfant de la télé. Et alors ?!

Enfant de la téléChez mes parents, nous n’avions pas la télévision. C’était un choix réfléchi, une évidence.

Quand elle était petite, ma mère avait beaucoup souffert de l’intrusion de la télévision dans sa propre famille. Pour elle, il y avait eu l’avant et l’après télévision. Et l’avant télévision l’avait toujours laissée très nostalgique.

En effet, l’excitation et la curiosité suscitées par l’arrivée du petit écran lui laissèrent bien vite une sensation de frustration et d’amertume quand elle s’aperçut qu’elle mettait un terme aux discussions animées qu’elle avait avec sa famille. Désormais, il fallait se taire et écouter presque religieusement les programmes proposés, et cela ne lui plaisait guère.

Alors qu’elle voulait parler, partager, s’exprimer, dès qu’elle ouvrait la bouche, tel un réflexe, elle voyait son père lever son doigt, le mettre devant la bouche et lui dire : « Chut, j’écoute ». Cela lui donnait envie de crier, de hurler, de lui dire : « Et moi alors, c’est quand que tu vas m’écouter ?! C’est moi ou la télé que tu aimes ? »

Comme une évidence, donc, une fois adulte, elle décida avec mon père de se passer de l’importune. Et nous, les enfants, ont avaient beau la lui réclamer de temps en temps, rien ne la faisait fléchir. Alors on s’en passa. Etions-nous malheureux pour autant ? Absolument pas ! On jouait beaucoup dehors avec nos petits voisins. On faisait du vélo, on laissait libre cours à notre imagination et on inventait des jeux tous plus savoureux les uns que les autres. On ne s’ennuyait jamais. Tout était prétexte à amusement. Aujourd’hui encore, je garde de cette période de ma vie comme un goût de miel, une douceur de vivre, une insouciance qui me sont chers.

En matière de télévision, on n’était pas complètement « ignare » pour autant. Car chaque fois qu’on se rendait chez nos grands-parents, c’est-à-dire pendant les vacances scolaires, les samedis soirs et parfois les mercredis après-midi, on disait qu’on allait faire notre « cure » de télé. Et c’est vrai, qu’on restait scotché devant, des heures durant, avides de voir les dessins animés et les films dont parlaient nos camarades d’école.

Ainsi mes années d’enfance et d’adolescence s’écoulèrent loin du monde télévisé, mais proche des livres, de la musique et de la nature.

Maintenant adulte, je peux le dire, je n’éprouve aucun regret, aucun manque de ne pas avoir été élevée devant la télé. Dans le même temps, je n’ai rien contre et suis d’accord pour dire que certaines émissions sont vraiment très intéressantes et enrichissantes. Comme toujours, tout est question d’équilibre…

Et vous, vous êtes enfant de la télé ou pas du tout ?!

Source pinterest
Source Pinterest

Publicités

31 réflexions sur “Je ne suis pas une enfant de la télé. Et alors ?!

  1. Ma mère avait la télévision à la maison et je l’ai toujours eue. Mais elle filtrait énormément ce que je pouvais bien regarder (en gros, je n’avais pas droit aux programmes pour enfants mais juste les documentaires et les informations) et pour moi c’était plus synonyme de contrainte qu’autre chose. A l’adolescence j’ai pu varier mes programmes mais je ne m’y intéressais pas vraiment, je préférais mes jeux vidéo et mes livres. J’ai rattrapé plus tard mon retard sur les films cultes mais aujourd’hui je n’ai pas de télé. Avec internet je peux regarder ce que je veux et elle ne m’est pas utile. Mais de mémoire, je ne manque pas grand chose. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour avoir partagé ton expérience sur ce sujet. Comme toi, je n’ai pas la télé, mais j’utilise l’Internet pour regarder quelques programmes de temps en temps, et, comme tu le fais remarquer, il n’y a rien de bien transcendant… Je te souhaite une bonne semaine ! Bises.

      J'aime

  2. Je dirai que c’était entre les deux pour moi. La télé c’était juste à certaines heures, même chez ma grand-mère 😉 Je me souviens encore du temps qu’on passé à l’extérieur à jouer, courir, etc. Et en hiver avec les jeux de société et autres (playmobiles surtout). Puis fut une partie de mon enfance / adolescence où j’étais « obligée » de regarder la tv. Donc, même si je n’avais qu’une envie qui était de lire, ca ne m’a pas été permis. Depuis 5 mois, je vis sans. J’ai quelques applications qui me permettent de regarder des programmes et je m’en porte pas plus mal du moment que j’ai mes lectures 🙂
    Travaillant auprès des enfants, il y a des fois où mes collègues et moi sommes choqués de savoir combien d’heures les enfants sont devant un écran, leurs parents nous demandaient notre avis alors… Chaque génération vivant son enfance à leur façon.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, moi aussi, j’aimais beaucoup jouer à des jeux de société en famille. Mais je crois que mon passe-temps favoris a toujours été les livres… Moi non plus je n’ai pas la télé. Je regarde quelques programmes sur le net et ça me suffit. Merci d’avoir partagé ton expérience sur ce thème ! Belle journée ! Bises.

      J'aime

  3. Entre les deux également. Chez mes parents, une seule chaîne : la chaîne nationale avec des programmes limités car pas de choix dans ceux-ci… mais aussi des émissions de qualité. Et puis chez mes grands parents, une multitude de chaînes auxquelles je restais vissées, histoire de savoir de quoi mes copines parlaient…

    Aimé par 1 personne

  4. Moi une enfant de la télé ! j’aime la télé et même encore ! cela ne m’a pas empêché de jouer dehors avec les copains copines, il suffisait de doser et j’ai été raisonnable. J’ai gardé mon âme d’enfant car la télé est toujours allumée à la maison. Bon lundi, bisous bisous.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, comme je le disais, tout est question d’équilibre ! Et toi, tu as réussi à profiter tant de ta télé que de tes copains. C’est cool ! Je pense aussi que pour beaucoup la télé allumée est une présence réconfortante. Merci d’avoir partagé ton ressenti ma chère Béa. Gros bisous et belle semaine.

      J'aime

  5. Moi une enfant de la télé mais je savais doser donc cela ne m’a pas empêcher de jouer avec les copains copines ! d’ailleurs j’ai gardé mon âme d’enfant car j’ai toujours la télé allumée à la maison ! bon lundi, bisous bisous.

    J'aime

  6. La télé chez nous sert à faire le cinéma, nous ne regardons que des films ou séries télé. Quand, submergés par la flemme du dimanche, il nous arrive de zapper sur les chaînes de la TNT, ce n’est que pour constater la pauvreté de la plupart des programmes (même si certains reportages de voyages nous passionnent quand même il est vrai). Bref, la télé c’est comme toutes les choses de la vie : avec par-ci-mo-nie ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Oui, « parcimonie » est le bon mot ! C’est vrai qu’il est agréable de regarder un bon film ou de découvrir le monde par le biais de certains reportages très bien construits. Merci beaucoup pour avoir donné ton avis ! Bonne journée et à bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. Moi aussi je suis une enfant de la télé, mais de la télé d’un autre temps ! Un temps où, en France, on n’avait que 3 chaînes (!!!) et où il n’y avait pas de programmes avant midi. Même après, quand ils ont mis des programmes pour enfants le matin, on n’avait pas le droit de les regarder, ce qui n’est pas plus mal finalement. J’ai longtemps gardé cette idée qu’il était bizarre de regarder la télé le matin !
    Et puis le soir, extinction des feux à 19h30 jusqu’à mon entrée en sixième, puis tout de suite après le journal pendant tout le collège. En fait, tous les films que j’ai vus pendant cette période, je les vus chez mes grands-parents pendant les vacances 🙂
    Merci pour ce voyage en enfance ! Belle journée Karine.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Marie d’avoir partagé ton expérience. Je constate que pour beaucoup d’entre nous c’est plus chez les grands-parents qu’on regardait la télévision 😉 Seraient-ils plus cool que les parents ?! Peut-être… Douce journée à toi. Bises;

      Aimé par 1 personne

  8. Nous avions la télévision à la maison mais interdiction de regarder. Mes parents avaient grandi sans écran. Ma cure de télévision c’était chez mes grands parents, comme toi Karine et on s’en donnait à coeur joie.
    Je ne suis pas restée une grande fan de télévision. J’ai longtemps vécu sans. Je trouve que ça détruit les relations sociales et je ne supporte pas la télé allumée 24/24 ou presque quand je vais chez des amis!
    Douce semaine à toi chère Karine.

    Aimé par 1 personne

    • Comme toi, je ne suis pas une grande fan de télé, bien que j’apprécie la regarder de temps en temps. En ce qui concerne les relations sociales, je suis d’accord avec toi. Je déteste aller chez des amis ou même des proches et qu’ils restent scotchés devant leur télé, alors que toi tu es là avec l’impression de déranger… Merci beaucoup ma chère Marie pour avoir partagé ton avis sur la question. Je t’embrasse.

      Aimé par 1 personne

  9. J’avais la télé étant enfant, mais je ne regardais que très très peu et uniquement les émissions pour enfants (Casimir à l’époque).
    J’ai dû en garder des traces : aujourd’hui nous avons la télé mais c’est très réglementé, elle n’est pas dans la pièce commune mais sur la mezzanine qui est dédiée au salon TV, pas de télé le soir en semaine pour les enfants, JAMAIS en mangeant ou le matin, programmes triés sur le volet (pour petits et grands), temps d’écran définit à l’avance … Et mes enfants ont comme toi le goût de la lecture. Bon, je dois dire que c’est plus difficile de tout maitriser maintenant avec les ordis portables (pour ma grande) et les téléphones (pour mes 2 grands). Et on est bien forcé de commencer à lâcher prise (pour les 2 grands du moins).
    Des bises Karine

    Aimé par 1 personne

    • Je trouve vraiment très louable tous les efforts que toi et ta famille ont fait pour ne pas abuser du petit écran ! Et je suis convaincue que tes enfants ne s’en portent pas plus mal… Bien au contraire… Merci infiniment pour avoir partagé ton expérience très enrichissante, Marie ! Grosses bises.

      Aimé par 1 personne

  10. Bonjour Miss, j’espère que tu vas bien. Sympa ton billet. Chez moi, nous avons deux la télé j’avais 7 ans. Mais, elle ne fonctionnait que le soir au moment des infos et du film. Le reste du temps, pas question. Mes parents ne voulaient pas nous abrutir. Donc, comme toi, nous étions dehors avec les voisins et copains à jouer et à se marrer ! Mes meilleurs souvenirs… Passe une bonne journée. Bisous.

    Aimé par 1 personne

  11. Enfant de la télé. Avec un papa grand reporter cela va de soi d’avoir le média « nec » de l’époque. Par contre les heures devant niet. Maman choisissait avec beaucoup de discernement ce que nous avions le droit de regarder et les heures de jeu dehors avec les copains et copines étaient mises en avant.
    Comme nous étions longtemps les premiers à avoir le poste cathodique tout le quartier se retrouvait chez nous assis par terre dans le salon en train de regarder une émission ou le feuilleton, je me souviens de Flipper, de Skippy et bien d’autres Zorro.
    Les discussions n’étaient pas interdites car on ne regardait pas la télé pendant le repas, ce que je fais aujourd’hui avec Jules…
    Mais je continue à trier très sévèrement ce que je regarde et souvent je ne regarde rien, je vais au lit avec un bon bouquin ou alors je bricole devant ma machine à coudre.
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Merci Sabina pour avoir partagé ton expérience. J’en retire plusieurs choses essentielles c’est qu’il faut trier ce qu’on regarde à la télé en privilégiant toujours la lecture, le travail manuel et les relations avec les autres. Ta maman l’avait bien compris et c’est tout à son honneur. Très belle journée ! Bises.

      J'aime

  12. Moi aussi je ne suis pas une enfant de la télé d’ailleurs…je fais de la radio aujourd’hui tant l’absence de télé m’a passionnée pour ce média :-)$
    J’en garde également un super souvenir, un goût prononcé pour la lecture, une culture et une façon de travailler (loin du copié-collé) qui n’est pas celle de ma génération (je n’avais pas non plus Internet tout au long de mes études). Aussi je réfléchis beaucoup à la manière dont j’agirais avec mes enfants à ce sujet car de nos jours j’ai l’impression que la télé rogne beaucoup d’autres activités extérieures…

    Aimé par 1 personne

    • C’est marrant parce que chez nous aussi la radio a toujours été très présente. J’adorais l’écouter ! Je comprends tout-à-fait que tu puisses avoir été attirée par elle, aujourd’hui. Merci beaucoup pour ton avis et ton ressenti sur cette question. Belle journée !

      J'aime

  13. Oooooh! Oui, moi aussi je suis une enfant de la télé. Et puis alors, j’ai tout regardé!! (sauf question pour un champion, c’était ma punition de trop la regarder trouvée par mémé..). Mais comme Béa, ça ne m’a pas empêchée de jouer avec mes copains copines et de me sociabiliser. Maintenant, le petit écran ne m’intéresse plus mais je suis devenue une enfant des séries TV ! C’est terrible avec ces écrans, ça ne s’arrêtera jamais !!! 😉

    Aimé par 1 personne

  14. oui je suis une enfant de la télé aussi, mais j’avoue ne pas en avoir été accro et aujourd’hui je peux vivre sans. Par contre ce qui me fait plus peur c’est les gamins à qui on colle une tablette tactile entre les mains pour les occuper avec des jeux idiots. ça, vraiment ça me fait peur!

    Aimé par 1 personne

  15. Enfant, je regardais peu la télé préférant jouer à la maîtresse d’école dans une vraie école (mon père était instit et on habitait la maison attenant à l’école !!) mais aujourd’hui je la regarde peu … Mais par contre je serais plutôt addict à l’ordi mais là c’est moi qui choisi ce que j’y fais !!
    Mon fiston lui est très télé mais du coup, on la lui dose ! Idem pour la console !
    Bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

    • Coucou ma Kakou ! J’adorais jouer à la maîtresse d’école moi aussi ! Qu’est-ce que j’aurais aimé jouer dans une vraie école 🙂 Comme toi, je suis plus ordi que télé… Merci pour avoir donné ton avis ! Je t’embrasse bien fort ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s