Vous repassez, vous ?!

Un-concours-de-repassage-annule_width620

Dans mes souvenirs d’enfance, je revois souvent ma maman en train de repasser. Je la vois dans sa chambre ou dans le bureau, devant sa table à repasser, un nuage de vapeur l’enveloppant doucement tandis qu’une odeur caractéristique s’échappe jusqu’à moi.

Elle repassait des heures durant. Tout y passait jusqu’aux draps, mouchoirs, et serviettes de toilette. Ça n’avait pas l’air de l’embêter. Elle s’échinait à la tâche de façon machinale. Quelques fois, dans un souci de nous apprendre – à nous les enfants –  le partage des tâches ménagères, elle nous demandait de repasser les pièces les plus faciles comme les mouchoirs et les serviettes de table ou de toilette.

Les années ont passé, et aujourd’hui encore, elle consacre plusieurs heures par mois à repasser.

Mais pour moi, il en va tout autrement ! Hors de question de passer tout mon temps de libre à repasser. Quelle drôle d’idée que de repasser des serviettes de toilette, sans parler des draps qui seront froissés, de toute façon, dès la première nuit passée dedans ! Quant aux mouchoirs et aux serviettes de table, le problème a été vite réglé… merci au papier !

Alors bien sûr, il y a tout un tas de vêtements qui méritent quand même un bon repassage surtout quand ils sont faits de lin ou de coton. Pour ceux-là, je fais l’effort. Alors, pour me faciliter la tâche, je fais particulièrement attention à leur essorage et à leur étendage. Et puis, une centrale vapeur c’est vachement mieux…

Il m’arrive même, quand je n’ai vraiment pas envie ni de temps à consacrer au repassage, de mettre mes vêtements sur cintre sans qu’ils soient passés par la case repassage. Ils y passeront quand je souhaiterais les porter, je prendrais alors quelques brèves minutes pour les défroisser.

Au début, je culpabilisais un peu de ne pas m’adonner à cette tâche aussi souvent que ma chère maman. Mais après avoir discuté avec nombre de mes amies, je me suis rendu compte que beaucoup d’entre elles faisaient la même chose ! Du coup, envolée la culpabilité ou la honte…

Les temps changent, les emplois du temps aussi et nos habitudes quotidiennes évoluent en fonction.

Et vous, qu’elles sont vos habitudes en matière de repassage ?!

 

Publicités

41 réflexions sur “Vous repassez, vous ?!

  1. Moi je déteste tellement le repassage que j’accumule plusieurs lessives avant de me décider à le faire. En fait généralement je me bouge quand je vois que mon homme est tellement en rade de fringues qu’il est obligé de piocher dans la pile à repasser pour s’habiller ^^’

    Aimé par 1 personne

  2. Je fais exactement comme toi ! merci au papier pour les mouchoirs et serviettes et pour le reste je repasse vraiment quand je ne peux pas faire autrement et j’en suis au point de choisir mes vêtements qui n’ont pas besoin de repassage et pour mon mari, j’ai du bol, il porte rarement des chemises !! bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Moi je repasse une fois par semaine (une heure), il faut dire que j’ai des habits en coton et en lin, donc…. si je ne veux pas ressembler pas à un épouvantail je repasse. De plus par mon travail je suis en contact avec du public, par conséquent les fringues repassés sont de rigueur, l’image de l’entreprise est en jeu. Par contre je ne repasse pas les draps, serviette de toilettes et autres du même style. Pour les mouchoirs je me suis remise à les utiliser car je voudrais diminuer ma déjà maigre poubelle, nous avons aussi des serviettes en tissu pour ça mais les repasser est vite fait. J’y pends du plaisir et il est vrai que j’ai une centrale vapeur, ce qui simplifie beaucoup les choses. J’ai commencé avec un simple fer et un « pschitt » avec de l’eau, le fer à vapeur par la suite et depuis quelques années la centrale !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Oui, moi aussi, j’ai connu le fer avec le  » pschitt  » ! Que de souvenirs… Merci Sabina d’avoir partagé ton avis ! C’est toujours un réel plaisir de te lire ! Je t’embrasse et te souhaite une excellente semaine 🙂

      J'aime

  4. J’ai exactement la même image de ma mère que toi. Je la voyais repasser durant des heures, chaque semaine.. Quand j’ai emménagé seule il y a bientôt dix ans, j’ai décidé de ne pas repasser. Ça prend tellement de temps ! Je n’ai vraiment pas envie d’y passer ne serait-ce qu’une heure par semaine. Donc je ne repasse pas non plus 🙂 Parfois j’ai des chemises qui sont froissées et je leur donne un petit coup de fer mais si j’additionne, je pense que je passe 15mn par an à repasser ! 🙂
    Mon copain qui met des chemises les repasse lui-même, je ne vais pas repasser ses affaires si je ne repasse pas les miennes 😀
    Ne culpabilise pas et n’aie pas honte, tu utiliseras ce temps à meilleur escient hahaha 🙂
    Bon week-end 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Moi c’est mon père qui repassait beaucoup Karine! Et je vais te dire que moi le repassage ça me détend beaucoup! J’aime repasser les nappes, les serviettes (le repassage fait une différente quand tu sors du bain, la serviette est plus souple, moins rêche sur le corps!), les affaires de mon petit loup. Je ne repasse pas tout mais c’est un moment que j’apprécie dans ma semaine. J’écoute de la musique en même temps ou bien j’utilise cette séance comme une de méditation – la pleine conscience prend tout son sens…
    Je t’embrasse (et quel plaisir de te lire à nouveau!)

    Aimé par 1 personne

    • Je suis bien d’accord avec toi ma chère Marie : une serviette de toilette ou des draps repassés sont plus agréables au toucher ! Je suis heureuse que cette activité te permette de te détendre et de méditer ! Et bravo à ton père ! Je t’embrasse bien fort ❤

      Aimé par 1 personne

  6. J’ai moi aussi le souvenir de ma maman repassant pendant des dimanche après-midi entiers… Et puis là elle a carrément lâcher l’affaire. Elle m’a copié !!! Je mets tout sur cintre, et ne repasse que ce pourquoi je ne peux pas faire l’impasse. Mais là encore, j’attends de devoir le porter, car bien souvent du lin (par ex.) ça se refroisse une fois plié dans le dressing alors bon…

    Aimé par 1 personne

  7. Oups ! Fer à repasser ? C’est quoi ?? Oh que non je ne repasse pas !! Je déteste ça ! Bien sûr il y a quelques tenues fines qui restent froissées après le séchage mais je les mets de côté pour faire comme toi, les repasser le jour où je vais les porter mais ? Et ben il m’est arrivée que l’été dernier j’ai carrément oublié que j’avais certains fringues !! Ben oui, oubliés dans le coin repassage… Oups !! Les vêtements aujourd’hui n’ont pour la plupart pas besoin d’être repassés, je pense aux différents programmes de lavage et séchage des machine à laver et sèche-linge. A part les nana et les mecs qui portent des chemises ! (…pressing…) ! (chut) !

    Aimé par 1 personne

  8. J’adorai voir ma maman repassait le linge, et l’odeur que ça dégageait par la suite. J’aimerai bien avoir le temps de repasser rien que pour l’odeur et parce que je trouvais ça relaxant, mais clairement je n’en ai pas le temps, c’est dommage !
    Des bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Repasser les vêtement d’homme ça va, mais les trucs de fille tout petits et avec froufrou c’est galère. Comme toi j’ai commencé par ne plus repasser les draps, puis par la suite j’ai délégué toutes les pièces qui avaient besoin de repassage à une repasseuse. J’avoue je ne repasse presque plus… C’est vrai que c’est étrange par rapport au souvenir que j’en ai aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. J’ai la même image que toi de ma mère devant son tas de linge à repasser … et de la corvée que cela représentait.
    Ici, je ne repasse que le strict nécessaire depuis … toujours. Je prends grand soin en étendant le linge afin de le lisser au maximum. Mais pas de séance repassage qui dure des heures : je repasse le matin même quand j’en ai besoin. Et mon cher et tendre a pris l’habitude de se repasser sa chemise au jour le jour.
    Des bises chère Karine

    Aimé par 1 personne

  11. Tout à fait d’accord avec toi. Avant, je repassais. Finalement je me suis demandée pourquoi, si ce n’est par sentiment de culpabilité. Aujourd’hui, je n’achète plus de chemises, je secoue bien le linge qui sort de la machine, le mets à plat et je ne repasse plus rien. M’enfin, qui a inventé le repassage ? ^^^^

    Aimé par 1 personne

  12. Le seul qui touche au fer, à la maison, c’est le Major, pour ses chemises de travail… Je sais à peine m’en servir.
    Avec un bon étendage, la plupart des vêtements n’ont besoin que d’un « lissage main » pour être corrects. D’autant plus s’ils sèchent sur cintre. Après, ils se repassent tous seuls dans l’armoire^^
    Étendre le linge puis le plier me parait une corvée suffisamment pénible pour que j’y rajoute le repassage ! Je suis donc très en phase avec ton article 😉

    Aimé par 1 personne

  13. Ma grand mère repassait tout. Ma mère ne repassait rien ! Comme ça au moins…
    Quant à moi… Et bien Cher et Tendre aime les chemisettes, les chino et les T-shirt qui froissent –‘
    Il me colle toutes mes fringues sur la pile repassage sauf que chez moi Monsieur, pas besoin de repasser le gilet épais (d’ailleurs comment veux-tu que je le repasse ce truc tellement gros !), ni mon collant (en clair tu peux aller direct au dressing!)
    Bref, ma belle mère lui a offert une centrale vapeur il y a un an et ce truc est juste révolutionnaire !!!!!!!!!!!!! Je ne connaissais que le fer classique et ma vie a changé ce jour là mdr Et pour noël nous avons eu une table à repasser. Nous sommes donc équipés et je me tape la pile 1 fois par mois ou alors en express pour 1 ou 2 vêtements dans l’urgence.
    Ah oui parce que Monsieur a « peur de faire des traces » ………………………… x)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s