Ça fait si longtemps…

Ça fait si longtemps que je n’ai pas pris la plume…

J’ai l’étrange impression de ne plus savoir écrire. Comme un enfant qui aurait passé des années sans faire de vélo et qui soudain se sent vacillant juché sur sa selle, je me sens gauche et hésitante.

Il y a des périodes comme ça dans la vie. Des périodes pendant lesquelles on délaisse une chose aimée avec passion pour s’étourdir dans d’autres choses plus légères afin de ne plus penser, afin de ne plus souffrir…

Mes mots sont le reflet de mon âme. Ils expriment mes sentiments les plus profonds. Ils sont si forts parfois que les larmes me viennent et que mon corps frissonne.

Ors depuis la série d’attentats que notre pays a vécu et que le monde vit encore, mon âme est en plein désarrois. Et j’ai peur. Peur de vous infliger des mots gris plutôt que des mots roses.

Je ne veux pas, par mes mots, par mes états d’âme, ajouter à la morosité ambiante. Car personne n’a besoin de ça aujourd’hui. Personne ne veut plus de tristesse qu’il n’en a déjà.

Je dis souvent que je ne suis décidément pas faite pour vivre dans ce monde là. Il est bien trop brutal, bien trop cruel pour la femme idéaliste que je suis.

Alors, je reste dans ma bulle. Je profite au mieux de mes proches, de mes amis et je crée. Je me concentre sur les choses belles de l’existence et j’essaie d’oublier tous ces cris et ces souffrances.

Mais faire l’autruche n’est vraiment pas mon fort et mon affliction est bel et bien réelle et pesante…

Tout ça pour dire que je ne vous oublie pas, que j’aimerai écrire des choses plus légères et plus gaies mais que je n’y arrive plus et que c’est pourquoi je m’abstient.

Ai-je tort ou raison ? Je ne sais…

Prenez soin de vous et des vôtres.

Publicités

12 réflexions sur “Ça fait si longtemps…

  1. Comme je suis heureuse de te lire à nouveau, Karine. Et comme ce que tu décris ressemble à ce que je traverse. Ces événements, toute cette violence, ça me détruit aussi, et je ressens plus que jamais le besoin d’instiller de la beauté dans le monde, comme si c’était la seule façon de lutter contre toute cette obscurité. J’ai beaucoup de mal à écrire aussi.
    J’espère que tu reviendras souvent semer tes jolis mots par ici 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Comme je te comprends Karine. Ce monde est dur et parfois terriblement déroutant. Au contraire, l’écriture m’offre cette parenthèse dont j’ai besoin et m’aide à libérer le beau au milieu du chaos.
    Tu fais de très belles choses de tes 10 doigts. Continue et reviens ici quand l’envie sera là et que tu te sentiras à l’aise pour à nouveau partager ce qui fait battre ton coeur.
    Je t’embrasse affectueusement.

    Aimé par 1 personne

  3. Quelle joie de te lire à nouveau ma chère Karine … Même si …
    De mon côté, mon coeur est rempli de peurs et de chagrin mais pas pour les mêmes raisons que toi …
    J’aimerais aussi pouvoir me mettre dans une bulle et ne plus penser …
    Prends soin de toi ma belle
    Je t’embrasse bien fort ❤

    Aimé par 1 personne

    • Ma chère Karine, ça fait du bien de te lire…
      Oui, nous avons tous, je crois, nos angoisses et nos chagrins. Nous essayons malgré tout de tenir debout, mais souvent nous titubons sous leurs poids…
      J’espère de tout mon coeur que tu as auprès de toi des personnes qui t’aiment et qui peuvent te soutenir durant ces moments difficiles…
      Merci infiniment pour tes mots.
      Toute mon affection.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s