L’ingrédient secret d’un amour qui dure…

Chut… Viens, approches-toi un peu. Viens plus près encore. A ton oreille, je veux chuchoter un secret, mon secret, notre secret. Le secret d’un amour qui dure, qui dure malgré les bas, la pluie, et les tempêtes.

C’est un petit ingrédient qui fait des miracles dans un couple. J’aimerais dire qu’il est à consommer sans modération, mais je pense, quand même, qu’il faut apprendre à bien le doser pour qu’il ait un maximum d’effets.

Quand tu y auras goûté, tu ne pourras plus t’en passer. Son effet est tellement grisant ! Il te donne des ailes, t’élève haut dans le ciel et te fait voir la vie à travers les couleurs d’un arc-en-ciel.

Il va te faire sourire, rire, te plier en deux, te renverser en arrière et pleurer.

Il va te faire relativiser tes soucis, te détendre, t’apaiser, te réconforter, te rassurer.

Il est l’ingrédient essentiel d’un amour qui dure.

L’humour en amour est vital !

Personnellement, je remercie mon chéri pour m’avoir initié aux saveurs subtiles de l’humour.

Doucement, je me suis laissée apprivoiser par cet humour qui me faisait peur.

Oui, avec ma sensibilité à fleur de peau, j’avoue avoir été une jeune fille, quelques fois, un peu trop susceptible, prenant les choses un peu trop au sérieux, ne laissant guère la place au second degrés.

Mais aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir ouvert grand la porte à l’humour, car il ne fait aucun doute qu’il rend la vie plus légère et plus savoureuse.

Quand l’Amour rime avec Humour, c’est pour toujours !

😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤ 😉 ❤

En ce dimanche 17 mai 2015, Chéri, je nous souhaite un bon anniversaire de mariage !Tu te rends compte un peu, 18 ans, ça fait 18 ans que nous sommes mariés !

Merci à toi, mon Amour et merci pour ton Humour !

Source Pinterest
Source Pinterest

Voici ma participation aux « Apéros Cosmiques »

de Aileza du blog Mes Billets Cosmiques.

Le thème :

« Quand Amour rime avec Humour… »

macaron-1

5 ans de mariage, tu voulais marquer le coup…

Crédit photo Pinterest
Crédit photo Pinterest

Je me souviens de ce jour comme si c’était hier. Je crois que de tous nos anniversaires de mariage c’est bien celui-là qui m’a le plus marqué. Cela faisait 5 ans que nous nous étions dit « oui » devant Monsieur le maire, et tu as voulu me faire une surprise pour marquer le coup. Pourtant, tu savais pertinemment que je n’aimais pas trop les surprises. Perdre le contrôle, ne pas savoir comment réagir, avoir peur de l’inconnu étaient autant de démons qui me poursuivaient. Toutes mes angoisses ne t’ont pas refroidi, tu voulais me faire plaisir et tu m’as concocté un instant de vie d’une rare intensité.

Je me souviens c’était une belle journée de printemps, on supportait les manches courtes mais avec un petit pull sur les épaules, juste au cas où. Nous sommes montés dans la voiture, et là, tu m’as bandé les yeux. Ça je n’ai pas trop aimé, ne pas savoir ce qui se passait tout autour de moi, brrr quelle horreur ! Mais pour te faire plaisir, je m’y suis soumise malgré tout, je te voyais tellement excité et joyeux… Nous avons roulé une quinzaine de minutes et sommes arrivés à destination. En dévoilant mes yeux, j’ai découvert un petit terrain d’aviation niché entre deux montagnes sur lequel attendait un petit avion 4 places avec à son bord le pilote qui patientait.

Je me souviens que je souriais et te regardais tendrement, touchée par cette généreuse attention. Nous sommes donc montés à bord, avons mis des casques sur les oreilles, et nous nous sommes envolés pour une balade dans les airs. Qu’est-ce que notre région était belle vue d’en haut ! Je découvrais des lacs inconnus, je voyais des villages et des maisons toutes petites. C’était magique ! Quelle belle surprise tu m’avais fait là, pensais-je tout bas. Au bout de plusieurs minutes de vol, je pu apercevoir le village de ton enfance où vit encore ta famille. Je scrutais avec attention l’horizon pour voir si je n’apercevrais pas la maison de tes parents. Et je ne fus pas déçue, oh ça non, car non seulement je la vis, mais quand le pilote s’approcha plus près, quand il pencha son avion du côté où j’étais assise, quelle ne fut pas ma surprise quand je vis se dessiner sous mes yeux un cœur  immense avec inscrit à l’intérieur « 5 ans » ! Sur le terrain attenant à la maison de tes parents, avec des gros rouleaux de papier d’imprimerie, tu avais écrit amoureusement ce message. Et tes parents étaient là, juste à côté, guettant notre passage pour nous faire de grands signes nous souhaitant bon vol et un joyeux anniversaire de mariage.

Je me souviens avoir eu la gorge serrée et t’avoir souris à pleine dents, les yeux embués de larmes. Se sentir aimée était à ce moment là un sentiment comparable à une chaude couverture dans laquelle je serais venue me pelotonner, moi qui avais eu si souvent froid… Merci Chéri pour cet instant de vie précieux à mon cœur.

Comment le respect des valeurs nous mena à " la table aux fleurs "

L’anecdote que je vais maintenant vous raconter est très chère à mon coeur. Elle fait partie des quelques moments privilégiés que je veux garder gravés dans ma mémoire.

Alors voilà…

Il y a quelques années, à l’occasion de notre anniversaire de mariage, mon mari et moi sommes allés en Tunisie. Nous avions réservé une semaine en pension complète dans un complexe hôtelier français. Chaque jour, nous prenions notre petit déjeuner, notre déjeuner et notre dîner dans une vaste salle de restaurant où beaucoup d’autres touristes venaient également se restaurer.
Le troisième jour de notre séjour, une chose surprenante se produisit…
Un des serveurs tunisiens, que nous avions l’habitude de rencontrer depuis le début de notre semaine de vacances, s’avança vers nous et nous dit :

 » Je vous ai réservé une table, venez, suivez-moi. « 

Etonnés, nous lui emboîtâmes le pas, curieux de savoir où il allait nous faire asseoir. Et là, surprise ! Il s’arrêta devant une table sur laquelle trônait un joli vase rempli de magnifiques fleurs fraîches !!! La seule table aux fleurs de tout le restaurant ! Le sourire aux lèvres, il nous dit alors :

 » A partir d’aujourd’hui et ce jusqu’à la fin de votre séjour, je vous réserverais une table. Vous la reconnaîtrez grâce au vase de fleurs que je disposerais chaque jour dessus.  » 
 
Après l’avoir remercié pour sa gentillesse et sa délicate attention, mon mari et moi nous sommes regardés. Pourquoi ce privilège nous était-il attribué ? Ce serveur savait-il que nous fêtions notre anniversaire de mariage ? Pourtant, nous n’en avions parlé à personne. Non, il devait y avoir une autre raison. Mais laquelle ? Nous décidâmes, dès que l’occasion se présenterait, de lui poser la question directement.
Chaque jour, à chaque repas, nous cherchions donc  » la table aux fleurs « . Et c’est seulement lors de notre petit déjeuner du dernier jour de nos vacances que l’occasion de comprendre le pourquoi de ce beau geste se présenta. Après lui avoir posé la question, le serveur nous répondit qu’il avait été profondément touché par notre politesse et la décence de ma tenue vestimentaire. C’était sa façon de nous remercier pour le respect de ses valeurs.
Et c’est à ce moment là que je compris combien le conseil que j’avais lu dans Le guide du routard sur la Tunisie était judicieux ! En effet, j’ai l’habitude, avant de partir à l’étranger, de me documenter sur les coutumes, la culture… du pays dans lequel je vais me rendre. Concernant la Tunisie, voici ce qu’on peut lire dans Le guide du routard :   » La tolérance est généralement présentée comme étant l’un des traits de caractère fondamentaux du peuple tunisien, mais on est en pays musulman, ne l’oublions pas. Un certain nombre de règles s’imposent dans le comportement et dans la tenue vestimentaire, (…) , porter des vêtements décents qui ne soient ni trop moulants ni trop décolletés.  » 


Tenant compte de ce conseil, je faisais donc attention au choix de mes vêtements quand nous nous rendions dans la salle de restaurant où les serveurs tunisiens étaient nombreux. Réservant le maillot de bain et le paréo pour la plage et la piscine.

Et voilà comment le respect des valeurs tunisiennes nous permit de bénéficier de la reconnaissance de Béchir qui, en plus, nous offrit ce petit chameau en terre cuite pour notre départ…