J’ai envie de vie

29dfc00e30c0452bef8e69ac89aa8938.jpg

J’ai envie d’embrasser.

J’ai envie d’ouvrir les bras.

J’ai envie d’aimer.

J’ai envie de parler tout bas.

*

J’ai envie d’amour.

J’ai envie de mots doux.

J’ai envie d’humour.

J’ai envie de bisous.

*

J’ai envie de liberté.

J’ai envie de mieux.

J’ai envie de sécurité.

J’ai envie d’heureux.

*

J’ai envie d’unité.

J’ai envie de tolérance.

J’ai envie d’humanité.

J’ai envie d’indulgence.

*

J’ai envie de joie.

J’ai envie de sourires.

J’ai envie de soie.

J’ai envie de rires.

*

J’ai envie de chants.

J’ai envie de danses.

J’ai envie de temps.

J’ai envie de chance.

*

J’ai envie de chaleur.

J’ai envie de rigolade.

J’ai envie de bonheur.

J’ai envie de limonade.

*

J’ai envie de légèreté.

J’ai envie de compliments

J’ai envie de futilité.

J’ai envie de vie tout simplement…

*

 

 

 

 

 

 

 

Avide de douceur

DouceurQuand la réalité s’avère trop brutale

La douceur de tes draps de satin

T’enveloppe et te retient chaque matin

Pour ne laisser à nue ta peau si pâle

*

Quand ton cœur pleure d’avoir trop attendu

De tout ton être tu restes étendue

Au milieu de nuages de moutons

Qui à leur guise viennent et vont

*

Quand tes rêves ont la couleur de l’arc-en-ciel

Pourquoi ouvrirais-tu les yeux sur tant de noirceur ?

Quand tes songes ont un goût de miel

Pourquoi te lèverais-tu pour tant d’aigreur ?

*

A l’école de la vie, tu choisis celle des illusions

Qui ménage avec tendresse toutes tes émotions

Pourtant, au fond de toi, tu le sais bien

La vie peut être belle faite de tout petits riens.

—————–

« Avide de douceur » est paru en premier sur 50 Nuances de mots.

Dans mes veines coule un parfum

e3289716a414cb4b5216dc82f2212167

Dans mes veines coule un parfum

Un parfum aux multiples essences

Des essences si précieuses et si chères

Chères à mon cœur, chères à mon âme

*

Dans mes veines coule un parfum

Comme une odeur de vanille et de fleur de Tiaré

Fleur si belle dans mes cheveux d’enfant

Dont les premiers pas foulèrent un sable si noir

*

Dans mes veines coule un parfum

Une odeur de terre mouillée, trop arrosée

D’un cornet de frites, trop vite avalées

De béton et de murs fraîchement tagués

*

Dans mes veines coule un parfum

Ces senteurs tant aimées d’un livre qu’on respire

De l’encre bleue sur des lignes infinies

D’une poussière de craie dans un rayon de soleil

*

Dans mes veines coule un parfum

Un zeste d’anis dans des gâteaux-mamie

Un bol de lait chaud au sucre Candy

Une sauce tomate qui mijote doucement

*

Dans mes veines coule le parfum

Le parfum des souvenirs pas si lointains

Des origines, des lieux qui m’on vu grandir

Et de ceux qui ont fait que je sois

***********************************************************************

Voici ma participation aux « Apéros Cosmiques »

de Aileza du blog Mes Billets Cosmiques.

Le thème :

« Ce qui coule dans mes veines »

macaron-1

Flower Power 2015 #6

Fleur bleue

Jeune rêveuse ainsi je te nomme

Rebelle, or ton charme attire les hommes

Tes yeux et tes cheveux aux couleurs de miel

On t’a souvent baptisée souveraine telle une abeille

Tu donnes sans rien attendre d’autrui

Tu t’investis dans ce que tu fais et cela l’inouï

on remarque la différence dès le premier regard

Et on ne peut cacher qu’on te porte de l’égard

Mais on n’ose pas t’approcher par peur

Qu’on te fasse du mal, fragile fleur

Et on s’éloigne aussi vite que le vent

Pour te souffler, hélas, un nouveau tourment

Fleur bleue

Toutes tes rêveries ne durent pas

Et malchanceuse souvent tu te vois

Et tes yeux ne brillent plus de joie

Et tu n’oses plus faire aucun pas

Petite fleur bleue, ne baisses pas tes pétales

Ne fais pas ressortir tes épines, sinon tu râles

Demain c’est un nouveau jour bien fleuri

Alors reprends tes forces et souris

Tu es appréciée, et tu le seras pour toujours

Aux yeux de celui qui te réserve le plus grand amour

N’oublies pas que le soleil apparaît après les lueurs

Et après tous ces chagrins tu trouveras certainement ton bonheur

Rhita Benjelloun

Fleur bleue

Voici ma participation au projet photographique Flower Power by Bernieshoot.

#flowerpower2015

10639734_10205906231567686_4344292419180225656_n

Flower Power 2015 #2

Poème à Lou

Pétales de pivoine

Trois pétales de pivoine

Rouges comme une pivoine

Et ces pétales me font rêver

Ces pétales ce sont

Trois belles petites dames

A peau soyeuse et qui rougissent

De honte

D’être avec des petits soldats

Elles se promènent dans le bois

Et causent avec les sansonnets

Qui leur font cent sonnets…

Guillaume Apollinaire

Pivoine

Voici ma participation au projet photographique Flower Power by Bernieshoot.

#flowerpower2015

Flower Power 2015

Aimer n’est pourtant pas la mer à boire !

Source Pinterest
Source Pinterest

Debout, fébrile, je te regarde.

La sincérité, l’innocence ne laissent place au jeu.

Touchée en plein cœur, je baisse ma garde,

Car qu’il est agréable te boire des yeux !

Assise, de tout mon être, je t’écoute.

Sur les épaules glisse mon étole.

Avec toi, je veux prendre la route,

Car qu’il est doux de boire tes paroles !

Couchée, seule et transie, je pleure.

Le bonheur, puis-je encore y croire ?

Sur mon corps, flotte encore ton odeur.

Aimer n’est pourtant pas la mer à boire !

Voici ma participation aux « Apéros Cosmiques »

de Aileza du blog Mes Billets Cosmiques.

Le thème :

« Vous avez carte blanche mais vous devez impérativement

utiliser le mot Boire, à un moment ou à un autre… »